Patrick et ses amis, randonneurs VTT grand format sur la première édition d'Elsass'Bike - Portraits | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Portraits solo
Cyclisme
Patrick_ElsassBike_accueil.jpg

Patrick et ses amis, randonneurs VTT grand format sur la première édition d'Elsass'Bike

Les 4 et 5 juillet derniers s'est tenue à Wangenbourg (67), sous une chaleur intense, la première édition d'Elsass'Bike, événement grand format du VTT en Alsace.

Avec un groupe d'amis, Patrick, 55 ans, fan de VTT, est venu relever le challenge en bouclant, sur deux jours, les 130km du grand parcours. Absolument conquis, il revient sur ce qui, pour lui, a fait de cette première une expérience VTT vraiment exceptionnelle.

Monter et descendre les sentiers des Vosges en VTT

Patrick habite à Osenbach, petit village haut-rhinois perché à 500m d'altitude près de Rouffach. Dans cet environnement propice aux activités de montagne, il sillonne depuis 6 ans, sur son VTT, les chemins forestiers et singles vosgiens.

"J'ai commencé en accompagnant un collègue du village qui pratiquait cette discipline depuis quelques années", indique-t-il. "C'est devenu mon sport principal, avec 2 à 3 sorties par semaine".

Peu à peu rejoint par d'autres amateurs, Patrick et son petit groupe réalisent des circuits au profil "60% ascendant et 40% descendant." Sur des distances d'environ "40km et 1 000m de dénivelée positive, dans les Vosges (Grand et Petit Ballon, Markstein) ou en Forêt Noire", ils profitent des panoramas, motivés par le plaisir de dépenser de l'énergie en pédalant.

S'ils cherchent le plaisir tout simplement, "l'un ou l'autre d'entre nous est parfois poussé par un peu d'esprit sportif qui l'amène à se mesurer à ses collègues." Ainsi, lorsqu'ils entendent parler du nouveau challenge VTT alsacien, Elsass'Bike, c'est d'un commun accord qu'ils s'inscrivent.

"L'objectif était de nous surpasser, par des distances et des difficultés plus importantes que celles que nous rencontrons habituellement lors de nos sorties, et surtout en gardant cet esprit convivial, sportif et amical que nous recherchons dans la discipline".

L'épreuve était en effet "présentée comme longue, technique, certainement éprouvante, mais ouverte à tous pour peu que l'on soit un minimum entraîné, et non chronométrée. Nous nous sommes positionnés sur le 130km à réaliser sur deux jours : une distance inhabituelle pour nous mais compatible avec notre niveau d'entraînement et nos conditions physiques. C'était un moyen de se tester, éventuellement de se surpasser, mais sans prendre de risques inconsidérés."

 

Patrick, au deuxième jour de l'épreuve.

Un événement à plusieurs niveaux de participation

L'attrait principal de la première édition d'Elsass'Bike a sans doute été le choix d'ouvrir à un maximum de personnes des distances encore peu proposées en Alsace, sur le principe de la randonnée. Patrick confirme que "le concept Elsass'Bike était relativement nouveau. La plupart des randonnées VTT en Alsace proposent entre 15 et 60km maximum : ici, nous avions le choix entre trois parcours longs de 90, 110 ou 130km."

De plus, l'organisation a permis d'ouvrir à tous "pour peu que l'on soit un minimum entraîné, cette épreuve difficile tout de même", et de faire en sorte que chacun se sente à sa place, en laissant le choix : "réaliser la distance sur un ou deux jour(s), seul ou en groupe, avec un départ libre ou groupé - pour que chacun puisse gérer son stress. Par ailleurs, le parcours était très bien réalisé car il permettait, en cas de défaillance de l'un des participants, de rejoindre facilement et rapidement l'arrivée".

Enfin, "il n'y avait pas de chronométrage officiel, simplement la possibilité d'avoir son temps de passage ou global - et ce même si l'on se laisse prendre au jeu une fois la ligne de départ franchie".

D'autres aspects ont incité Patrick à venir : "une communication comme nulle part ailleurs avec un site web très bien réalisé, qui donne finalement grande confiance, l'envie de participer, d'aller voir, de tester. La promesse, aussi, d'une épreuve avec de belles surprises, tant au niveau de l'accueil, que des parcours, des ravitaillements, des points de vue panoramiques exceptionnels..."

 Les promesses faites ont été tenues par les organisateurs du Cyclo club de Wasselonne, riches de nombreuses années d'expérience dans l'organisation de randonnées, et ont comblé les attentes des participants.

Une organisation maîtrisée

Seul impondérable : la canicule, sur ce week-end des 4 et 5 juillet.

Or, même sous 40° à l'ombre, aucun détail ne semble avoir été négligé par les organisateurs : "l'accueil était professionnel avec un nombre important de bénévoles, une identification facile du fait de leur tenue vestimentaire unique et badgée organisation, un grand parking, une salle polyvalente dédiée à Elsass'Bike".

De plus, toute l'équipe d'organisation était "motivée, disponible, souriante et attentionnée". Avec en plus "une notion de sécurité impressionnante au départ, par la mise en place de plusieurs ateliers : engagements, vérifications, explications ; sur les parcours au travers d'un dispositif de fléchage, de points d'eau supplémentaires, de signalisation des passages risqués ; et un accueil exceptionnel à l'arrivée."

Des points positifs et rassurants pour l'équipe de Patrick, qui s'engageait pour la première fois sur un défi de cette envergure. "Difficile d'imaginer une si grande maîtrise pour une première édition avec une équipe aussi jeune !" remarque-t-il.

Un tel mécanisme de précision était pourtant nécessaire pour permettre d'apprécier "le parcours exceptionnellement agréable et diversifié, qui ne pouvait que convenir à tous !" Même la chaleur provocante du moment a été atténuée par un itinéraire majoritairement "en forêt, en zone ombragée, présentant des difficultés dignes de cette nouvelle épreuve."

Autre note positive : "le fait de pouvoir partir librement a fait que nous avons roulé sans rencontrer grand monde, malgré le nombre de participants", 160 personnes, majoritairement sur l'Ultra, sur cette première édition. Du coup, "pas de grosses files de ralentissement dans les passages difficiles comme c'est souvent le cas sur les randonnées traditionnelles". Ce qui a aussi permis à l'équipe de se tenir à l'une de ses lignes de conduite directrices : "partir ensemble, rentrer ensemble et attendre les moins entraînés".

Le groupe de Patrick a parcouru les 130km en deux jours, dans les meilleures conditions possibles.

Une moisson de surprises

Mis en bouche par la qualité de l'accueil qui leur était réservé, les concurrents ne pensaient pas que cela pourrait encore s'améliorer sur le parcours. Et pourtant : "sur les ravitaillements, nous avons eu des produits frais : pastèques, melons, des boissons fraîches - même des glaces étaient mises à disposition !"

L'apothéose gastronomique a lieu le deuxième jour, "nous avons cru débarquer au beau milieu d'un mariage, avec un buffet de brochettes de fruits et fontaine de chocolat. Difficile de repartir après ça !" Tous émerveillés, les concurrents n'ont eu de cesse de vanter les qualités de cet arrêt. "À aucun moment, sur des deux jours, il n'a manqué quoi que ce soit. Dans le moral des participants, ces ravitaillements surprenants ont joué un rôle très important pour continuer jusqu'au bout."

L'arrivée a réservé elle aussi un accueil incroyable, avec les applaudissements de l'équipe organisatrice, et un verre de crémant en option pour ceux qui le souhaitaient. "Je n'ai jamais vu autant de VTTistes arriver avec le sourire, malgré la fatigue", reconnaît Patrick.

Au global, c'était "un vrai bonheur, sincèrement !" analyse-t-il.  "Jamais nous n'aurions pensé passer un aussi agréable week-end dans de telles conditions de chaleur."

C'est pour toutes ces micro-raisons mises bout à bout qu'Elsass'Bike a séduit plus que de raison Patrick et tous les VTTistes venus à la rencontre de l'événement : car même si le principe est similaire à toutes les autres organisations de ce type, "il y a tous ces petits plus qui font d'Elsass'Bike une épreuve particulière, étonnante, qui ne donne qu'une envie : s'inscrire le plus vite possible à la prochaine édition de 2016."

La prochaine édition d'Elass'Bike aura lieu les 2 et 3 juillet 2016. Les inscriptions ouvriront courant novembre. Une info bonus : "les innovations pour 2016 seront une première boucle revue avec plus de sentiers, et le chronométrage de certaines sections en montée", confirme déjà Thomas Skubiszewski, co-concepteur de l'événement. Plus d'informations : http://www.elsassbike.fr/ et https://www.facebook.com/elsassbike67.

 


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

..

Insérer une partie suggestions