David, amoureux de la montagne en été, en hiver - et surtout au Lac Blanc - Portraits | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Portraits solo
Sports d'hiver
DM_1.jpg

David, amoureux de la montagne en été, en hiver - et surtout au Lac Blanc

 DM_1

David a 36 ans, et cet hiver, il est en poste au Lac Blanc, en tant que conseiller-séjour pour l'office de tourisme de la vallée de Kaysersberg. Une chance pour lui, qui apprécie les paysages grandioses du site, quelle que soit la saison.

La proximité de la nature lui permet de pratiquer toutes les activités sportives possibles, là aussi été comme hiver - sans aucune restriction. Pour lui qui a grandi à Wintzenheim et beaucoup vadrouillé dans la vallée de Munster, ce retour aux sources, à 36 ans, est une vraie bénédiction - et l'aboutissement d'un vieux rêve : celui de travailler en lien avec le sport-loisir.

Portrait d'un skieur - et pratiquant d'autres activités de montagne.

Premiers pas sur le manteau neigeux alsacien

David et le ski, c'est une histoire qui a commencé lorsqu'il avait cinq ans. Les "mercredis des neiges" l'ont initié au ski de fond ; il tente sa première descente de ski alpin à neuf ans, sur l'avis de ses camarades qui lui disent de foncer sur cette discipline "plus sympa et moins fatigante" que le ski de fond.

La toute première descente en ski alpin est gravée dans sa mémoire : "C'était un samedi. Avec mes parents et mon frère, nous sommes allés au Tanet pour la journée, après avoir loué le matériel chez Skirama (La Forge, Wintzenheim). Le plus difficile a été de prendre ses marques avec le téléski : quand on ne connaît pas, c'est déjà quelque chose de pouvoir se tenir et de ne pas tomber dans la montée". La première piste verte de "La ferme" se déroule sans aniccroche; puis les montées-descentes s'enchaînent, l'assurance, l'équilibre prennent le pas sur l'appréhension. "Le plaisir est venu rapidement, je me suis pris au jeu. Et aujourd'hui j'éprouve toujours le même plaisir - une petite montée d'adrénaline - que lors de cette première journée".

DM_2

Activités de montagne

Depuis, David s'est formé à la pratique de nombreux sports de montagne, et initie volontiers ceux qui acceptent de le suivre.

En hiver, ski alpin, snowboard, ski de fond (skating), raquettes forment son lot quotidien.

En été : randonnées, VTT, géocaching...

"L'avantage, c'est qu'on peut goûter à toutes ces activités sans modération, ce n'est pas nuisible pour la santé" admet-il.

Et en montagne, il n'y a globalement que deux possibilités : soit ça monte, soit ça descend. Dans un cas comme dans l'autre, il faut savoir se jeter à l'eau, laisse le corps dicter les bons mouvements et oublier toute appréhension. Cela vaut en montée, devant le mur psychologique que peuvent représenter certaines côtes, mais aussi lors de la glisse en descente, où là, la bonne attitude à adopter est de laisser beaucoup de souplesse aux genoux (qui jouent le rôle de ressorts et d'amortisseurs) et d'éviter toute crispation, de sentir son corps léger, aérien : "Car plus tu réfléchis, plus l'angoisse se manifeste : tu te crispes et, du coup, c'est la chute !"

Même s'il a toujours regretté de ne pas être admis dans la filière STAPS pour ses études, David s'est épanoui dans un environnement professionnel qui lui offre la possibilité de combiner travail et plaisir. "De quoi faire de belles étincelles - dans le bon sens du terme", et d'associer le sport certes à un défi physique, mais loin de toute notion de compétition : "Le sport, pour moi, ça a toujours été et restera du plaisir".

plan_pistes

Skier l'hiver au Lac Blanc - l'avis du professionnel

Parmi ses avantages indéniables, le domaine du Lac Blanc offre une large palette de pistes, accessibles aux grands débutants comme aux plus pro.

En termes d'accessibilité, la station est située sur le côté alsacien des Vosges, à 20 minutes de Colmar.

C'est la seule station à disposer d'un télésiège débrayable de 6 places, très pratique quand on débute le snowboard.

Le domaine dispose de 120 enneigeurs qui garantissent des conditions de ski optimales et permettent de prolonger la saison jusqu'à mi-mars si les conditions climatiques le permettent.

Enfin, 4 nocturnes, les mardis, mercredis, vendredis et samedis permettent de s'adonner au ski alpin jusqu'à 22h, et de découvrir de nouvelles sensations, le tout sur 5 pistes : http://www.lac-blanc.com/lac-blanc-hiver/ski-nocturne.htm

"En Alsace, le ski est une chance, car c'est une offre de plus pour le développement touristique. De plus en plus d'événements sont proposés, dont les réseaux sociaux se font le relais : nuit de la glisse, snowboard day, courses de chiens de traîneaux... C'est très positif comme évolution".

Des améliorations sont cependant envisageables : d'après David, il faudrait moderniser certaines infrastructures (téléski, enneigeurs...), communiquer vers d'autres cibles, d'autres Pays (Royaume-Uni, Pays-Bas...).

"Je pense qu'on manque d'encadrement dans les activités pour les plus jeunes et pour la clientèle familale. Les randonnées en raquettes et le ski de randonnée ne sont pas assez exploités. On pourrait également aménager davantage de pistes de luge..."

Un dernier conseil touristique du professionnel avant la prochaine averse de neige...

"Ne craignez pas le froid et la neige et venez découvrir le massif alsacien l'hiver, vous serez ébloui par les paysages que vous allez trouver - et n'oubliez pas votre appareil photo !

Vous trouverez une activité pour chacun des membres de votre famille, et pourrez finir votre journée autour d'un bon feu de cheminée dans une des auberges du massif.

Surtout, ne tardez pas, car la neige vient et part rapidement, alors, mignonne, allons voir si la neige qui ce matin avait tombé, n'a point perdu cette vesprée... etc., et cueillez, cueillez la neige à point nommé."

Découvrir les activités au Lac Blanc : http://www.lac-blanc.com/


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Suivez-nous sur Facebook !

Insérer une partie suggestions