Wilhelm : escalade et randonnée - avant tout pour en prendre plein les yeux ! - Portraits | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Portraits solo
Escalade
WB_1.jpg

Wilhelm : escalade et randonnée - avant tout pour en prendre plein les yeux !

Wilhelm a 29 ans. Il porte les cheveux longs, le look baroudeur. Le sport, pour lui, est synonyme de plaisir d’être au grand air, en pleine nature. C’est aussi l’occasion de se faire du bien, de soulager ses douleurs dorsales récurrentes, et surtout de passer de longs moments de promenade avec son chien, Loki. Il pratique la randonnée depuis l’adolescence, l’escalade depuis 8 ans et de temps à autre le canoë.

WB

La nature comme seul guide

Sa dernière randonnée en date a été décidée sur un coup de tête. « Je m’étais couché tôt le samedi soir, et, réveillé à 6h le lendemain, j’ai décidé d’aller randonner. Quand je pars comme ça, il n’y a pas de tracé prédéfini : je fixe le point de départ et le point d’arrivée. Tout le reste est lié au hasard : un chemin me plaît, j’y vais, c’est joli par-là, je continue. À un moment je ne savais plus vraiment où j’étais, j’ai retrouvé un chemin balisé pour ne pas me perdre complètement ! » Résultat : une randonnée de 7h30, quasi sans pause, 34km pour 1 600m de dénivelée positive.

Lors d’une randonnée précédente, c’est la coïncidence du lever de lune et du lever de soleil, à une heure d’intervalle, qui avaient décidé notre randonneur à partir au Grand Ballon. « C’est mon plus beau souvenir, et peut-être ma meilleure « performance », avec 32km et 1 500m de dénivelée en 6 heures seulement. Ce jour-là, j’ai encore été invité à rejoindre des amis dans l’après-midi pour de l’escalade … » nous confie-t-il avec un sourire.

S’il est un peu atypique de partir sans préparation, c’est aussi l’occasion de se tester  et de se laisser guider par ses sensations. Et de découvrir où sont ses limites : « j’avais besoin de me fatiguer physiquement ce jour-là, de ressentir le travail de mes muscles, et de me ressourcer en pleine nature. Le choix d’un parcours difficile m’a permis d’aller au bout de moi-même – au point que c’est plutôt mon chien qui traînait la patte a des moments du parcours ! »

L’occasion de définir ses limites

Si la randonnée ne requiert pour Wilhelm pas de préparation physique rigoureuse et régulière, il en va autrement en escalade, où chaque semaine il s’exerce soit en salle, soit en extérieur si le temps le permet, difficulté 6B à 6B+ (sur une échelle de 4 à 8), avec de nombreuses possibilités de voies en Alsace.

Escalade

Dans les deux sports, les attentes sont les mêmes : « Nous sommes partis en hiver avec un ami, équipés de corde, baudrier, crampons et piolet, direction le sentier des roches et le Falimont. C’était un défi, car ça faisait longtemps que je n’étais pas venu au sentier des roches réputé dangereux et une première pour les crampons, et les conditions d’enneigement ont rendu l’exercice encore plus délicat. Nous étions en mode « alpinisme », mais dans les Vosges, avec notre propre matériel. Mais mon équipier connaît le chemin parfaitement, et nous nous sommes régalés d‘un parcours sur le neige et la glace, vierge de toute trace humaine ». Car Wilhelm le déplore : « Lorsque les itinéraires sont trop touristiques, les sites sont sales. Ce serait tellement plus agréable si tout le monde était responsable ».

Lorsque le beau temps est de la partie, les voyages en mode vertical et les randonnées improvisées sont de véritables parties de plaisir. Il suffit d’éviter les fortes pluies, et surtout les orages l’été : « comme lors de cette escalade en Savoie, il y a quelques années : le temps de monter, nous étions surpris par l’orage, même le clou posté sur un piquet au sommet nous faisait entendre l’électricité présente dans l’air. Nous sommes redescendus très rapidement ce jour-là »

Pour plus d'informations concernant la pratique de l'escalade en Alsace, n'hésitez pas à consulter http://www.escalade-alsace.com

Et très prochainement, dans l'annuaire, nous aurons complété les contacts utiles pour pratiquer l'escalade dans la région.


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Suivez-nous sur Facebook !

Insérer une partie suggestions