Bike & Run Alsace Cup : c'est parti ! - Evénements | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Les défis en Alsace
Bike & Run
BRCup2014_accueil.jpg

Bike & Run Alsace Cup : c'est parti !

Niederbronn, le 12 octobre, a marqué le démarrage de la saison des Bike & Run d'Alsace.

Le Bike & Run, vous le savez, c'est cette discipline du triathlon où deux coéquipiers prennent le départ ensemble, l'un à vélo, l'autre en course à pied, et alternent régulièrement tout au long d'une épreuve longue, généralement, d'une quinzaine de kilomètres.

Afin de dynamiser cette jeune discipline, qui permet aux sportifs de tous horizons de participer à des épreuves ludiques et sympathiques pendant la saison hivernale, la Ligue d'Alsace de triathlon propose pour la 4e année consécutive la Bike & Run Alsace Cup.

Le principe ? Participer à au moins 5 des 9 Bike & Run organisés en 2014-2015, et réaliser le plus petit score possible - en se classant le plus loin possible devant.

Vous êtes tentés par le challenge ? Voici toutes les dates - et tout ce qu'il faut savoir afin de vous y préparer.

         

12 octobre : Niederbronn / 2 novembre : Schillersdorf / 9 novembre : Rixheim

         

23 novembre : Oberhausbergen / 7 décembre : Osthouse / 4 janvier : Eckwersheim

       

11 janvier : Scherwiller / 15 février : La Wantzenau / 8 mars : La Pommeraie (Ammerschwihr)

Des épreuves qui accueillent tous les sportifs

Le Bike & Run n'est pas réservé aux triathlètes, bien au contraire. Pratiquée pendant les mois d'hiver, la discipline remplit un calendrier laissé parfois vacant dans plusieurs domaines d'activités, et permet, à des sportifs qui ne souhaitent pas hiberner, de s'occuper.

"Nous avons des participants qui viennent du monde de la course à pied, du cyclisme, des sports collectifs. Le public est très varié", souligne Antoine Gerber, conseiller technique au sein de la Ligue d'Alsace de triathlon. "Cela fait du Bike & Run un événement populaire, les niveaux étant très différents."

Pour un public novice, le Bike & Run représente en effet une bonne occasion de changer d'activité, et la discipline est d'autant plus accessible que l'offre se développe de plus en plus, avec 3 nouvelles épreuves cette année (Schillersdorf, Rixheim, Osthouse).

"Ce sont des courses plus faciles à organiser que les triathlons, y compris au niveau des autorisations préfectorales. Cela permet à certains clubs de réaliser deux manifestations sur l'année, et c'est souvent par un Bike & Run que les nouveaux clubs commencent."

Ces mêmes clubs n'ont d'autre objectif que de "faire découvrir les activités enchaînées, propres à l'univers du triathlon".

Et accessoirement, nous permettre de profiter encore un petit peu plus de ce type d'événements auxquels nous sommes viscéralement attachés.

Le Bike & Run propose aux compétiteurs une alternative sportive pendant la saison hivernale.

Du sport sympa en mode duo

Le Bike & Run n'oblige pas à avoir un niveau particulier pour participer. Même si les terrains sont souvent accidentés, présentent de la dénivellation, des passages techniques... "On peut même avoir des niveaux différents : le plus fort des deux va courir davantage, il roulera en partie boueuse, laissant le terrain facile à son coéquipier."

En général, "l'ambiance est bon enfant. Ce sont des couples, des amis, des membres de la même famille, qui viennent tester le niveau de leur duo le temps de la course", assure Antoine. "Le Bike & Run représente une occasion de partager un effort avec un ami dans un cadre naturel, c'est une compétition où règne une bonne ambiance."

De plus, "les conditions météo, pluie, boue, neige, froid, font que tout le monde patauge dans la même galère : il y a de la solidarité, on se soutient entre coéquipiers et entre équipes adverses."

Pour certains débutants "qui craignent de ne pas tenir la distance, c'est souvent un soulagement de partir à deux : ils peuvent rester ensemble tout le long de l'épreuve, s'encourager, se soutenir."

Au final, c'est tout simplement ça l'objectif de la Bike & Run Alsace Cup : récompenser ceux qui participent, sur la base de la régularité. Avec un principe très simple : "la participation à la Bike & Run Alsace Cup est inhérente à la participation aux différentes épreuves : toute équipe classée sur une épreuve comptant pour la Cup participera au classement de la Cup."

La solidarité : un élément moteur des Bike & Run.

Quelques bons conseils d'entraînement

Afin de ne pas partir tout à fait à l'aventure sur votre premier Bike & Run, Antoine, qui a déjà terminé premier de la Cup, nous fait part de quelques recommandations.

"En termes d'équipement, il ne faut pas forcément de matériel spécifique : un VTT en état de fonctionnement correct, des baskets, un casque chacun suffisent", explique-t-il.

"Pour l'entraînement, ce qui compte, ce sont les enchaînements. Idéalement, il faut s'entraîner à en faire un petit peu avant pour apprendre à ramasser le vélo, pour réussir à enchaîner les efforts vélo-course à pied."

Le jour de l'épreuve, "quand on veut jouer la perf', tactiquement, celui qui roule part devant et laisse le soin à son coéquipier de ramasser, un peu plus loin, le vélo". Mais attention : "Il ne faut pas louper l'endroit où le vélo est posé, sinon on doit faire demi-tour et perdre quelques précieuses secondes", précise l'organisateur.

Le règlement impose quelques zones de contrôle où le duo doit se présenter ensemble, mais sur le reste du parcours, chacun est libre de courir ou rouler comme bon lui semble.

Histoire d'encore mieux prendre ses marques, on peut faire la reconnaissance du terrain pour se rassurer (si l'on débute) - ou encore pour élaborer soigneusement sa stratégie d'attaque (si l'on veut finir premier). Les sites des organisateurs affichent en général les parcours, voire organisent eux-mêmes les reconnaissances.

Comme dans les courses populaires, le Bike & Run, c'est comme on veut, comme on peut.

Avec neuf épreuves réparties sur toute l'Alsace, chacun aura l'occasion de tenter l'aventure. Jetez un oeil sur le calendrier, et puis, même si la natation est absente du programme, jetez vous à l'eau une première fois. Vous verrez, vous ne le regretterez pas...

Le Bike & Run présente parfois quelques passages (très) délicats.

Les courses, les conditions de participation

"La Bike & Run Alsace Cup vise à encourager la participation et récompenser la régularité tout au long de l’hiver", précisent les organisateurs.

"Le classement sera établi sur les 5 meilleurs résultats d’un même binôme inscrit sous le même nom d’équipe (veillez à bien respecter la même ponctuation et orthographe)."

Le règlement est disponible sur la page dédiée du site de la Ligue.

Toutes les dates :

12 octobre 2014, à Niederbronn

2 novembre 2014, à Schillersdorf

9 novembre 2014, à Rixheim :

23 novembre 2014, à Oberhausbergen

7 décembre 2014, à Osthouse

4 janvier 2015, à Eckwersheim

11 janvier 2015, à Scherwiller

15 février 2015, à La Wantzenau

8 mars 2015, à La Pommeraie (Ammerschwihr)


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

..

Insérer une partie suggestions