Tour de la vallée de la Thur 2014 : 4 parcours - 4 défis - | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Marche sportive
TThur_2014_1.jpg

Tour de la vallée de la Thur 2014 : 4 parcours - 4 défis

Le Club Vosgien de la Vallée de Saint-Amarin a dévoilé ses parcours 2014 pour le Tour de la vallée de la Thur.

Cette année est l'occasion d'une grande première dans l'histoire du tour-Thur : offrir aux participants quatre circuits, donc quatre niveaux de difficulté différents.

Si l'objectif principal reste de faire découvrir les charmes de la vallée de Saint-Amarin et tout particulièrement les sentiers des crêtes, chaque itinéraire reste un défi en soi pour lequel une préparation rigoureuse reste nécessaire.

Mais désormais, le défi impossible devient accessible.


S'offrir un challenge sur mesure

Il est de réputation bien fondée que faire le tour de la vallée de la Thur, cela ne va pas de soi pour tout le monde.

Qualifié "d'étonnant, d'énorme voire d'impossible", il est réservé à des marcheurs téméraires, dotés d'une volonté sans faille pour braver les montées, les descentes, la nuit, le manque de sommeil, les ampoules, la fatigue musculaire, les baisses de moral... et surtout la contrainte d'arriver au bout en 24h.

Cette année, le parcours traditionnel (circuit noir) représente 89,355km et 4 492m de dénivelée, sur une boucle Bitschwiller-Bitschwiller. Les quatre circuits plus courts constituent chacun une étape du grand tour.

Avec l'instauration de ces nouveaux parcours, les bons marcheurs qui souhaitent simplement se faire plaisir peuvent désormais faire un petit bout de chemin avec les autres, plus valeureux, qui s'engagent sur la boucle complète.

"Des navettes sont mises en place aux arrivées de chaque circuit : Rouge-Gazon, Col du Bramont, Markstein. En dehors de ces points de rapatriement, rien ne sera prévu", indiquent les organisateurs. Moyennant 3€ par personne, vous pourrez bénéficier du retour à Bitschwiller, si jamais l'énergie de continuer vous fait défaut.

Pour tous ceux qui préparent le tour de la vallée Thur, c'est évidemment rassurant de savoir qu'il y aura des étapes où ils pourront jeter l'éponge et être rapatriés si besoin. Le seul risque au démarrage est peut-être d'instaurer un faux-rythme, ceux prenant d'emblée le départ d'un petit parcours ayant une allure plus soutenue que ceux du circuit noir. Il suffira d'en être conscient pour ne pas se laisser entraîner.

Les parcours

Le plus "facile", le circuit vert, reliant Bitschwiller au Rouge Gazon, s'étalera sur 24,750km avec 1 720m de dénivelée positive (983 D-).

Depuis Bitschwiller, les points de passage remarquables en seront : Col du Grumbach, Thann, Col du Hundsruck, Vogelstein, Col de Rimbach, Rimbachkopf, Rouge-Gazon.

Le circuit bleu fera plus que doubler la distance et progresser de 1 300m de hauteur avec un total de 51,1km et 3 095m D+ (2 492m D-).

À compter de Rouge-Gazon, l'itinéraire vous fera passer par les points suivants : Kiosque du Sotré, Col de bussang, Ferme du Drumont, Col d'Oderen, Haut du Felsach, Ferme du Grand Ventron, Col de la Vierge, Col du Bramont.

Le circuit rouge ira jusqu'au Markstein, cumulant 67,3km et 3 839m de dénivelée positive (3 006m D-). Les points de passage remarquables seront le Col de l'étang, le CPIE Rothenbach, le Col du Herrenberg, la Route de Breitfirst, le Markstein.

Enfin, le circuit noir reviendra sur Bitschwiller par le Grand Ballon, le Firstacker, le Col Amic, la Ferme du Freundstein, le Camp Turenne, le Col du Grumbach.

Les cartes de tous les parcours sont disponibles sur le site du Club Vosgien de Saint-Amarin. Un itinéraire détaillé sera remis au moment du départ.

Conseils d'entraînement et de préparation

En termes de préparation sportive, il faut bien sûr privilégier un entraînement régulier, progressif et bien équilibré. Car cela ne sert à rien de trop en faire les semaines qui précèdent : les deux-trois semaines avant le jour J, on lève le pied sur la distance, on travaille sur la vitesse avec des randonnées courtes dans une allure au seuil, on s'entraîne sur des dénivelées conséquentes, mais sans faire trop de kilomètres. Il faut ménager ses réserves pour en garder sous le pied le jour de l'épreuve.

Pour la préparation physique, ce qui ressort des différentes expériences des randonneurs, c'est de veiller à bien prendre soin de ses pieds. Une préparation kamikaze peut être de faire vos randonnées de préparation sans chaussettes, ou avec des chaussettes très fines, histoire de renforcer le pied en avance sur les zones de frottement. Bien sûr, il existe d'autres méthodes, plus douces, à base de crèmes spécifiques, ou de pansements. Une solution de repli peut être d'emporter des chaussures "minimalistes", voire ultra-minimalistes telle que les Huaraches, des sandales tout-terrain, qui libèreraient un pied couvert d'ampoules.

De plus, comme en course à pied, il faudra penser à tous les autres points de friction et d'échauffement possibles sur la durée (sous-vêtements notamment, recouvrir les têtons chez les hommes d'un pansement, pour éviter les saignements dus aux frottements du t-shirt...).

Il sera essentiel d'emporter de quoi se changer régulièrement, de se sentir à l'aise dans des vêtements respirants.

Autre point capital : l'alimentation. Elle doit permettre d'avoir de l'énergie sur la durée, et l'on devra veiller à ne pas surcharger le corps au moment de l'effort. Cependant, tout comme les douleurs gastriques et intestinales, l'alimentation sera très variable d'un individu à l'autre.

Il faudra bien sûr privilégier les aliments qui d'ordinaire passent bien, ne pas faire de coupure avec ses habitudes, ne pas chercher à innover non plus avec des produits dits "adaptés" mais qui, du coup, ne seraient pas bien supportés. Et puis rester sur les mêmes quantités, mais en privilégiant les glucides lents dans les jours qui précèdent l'épreuve.

Au final, il s'agit de ne pas se prendre la tête, et de faire confiance à ses sensations. 

Quelques pistes complémentaires

Une préparation réussie passera par plusieurs sources d'informations : évaluez les risques, faites-vous une idée sur les petits soucis rencontrés habituellement, cherchez les meilleures préparations possibles et mettez à profit vos prochaines randonnées d'entraînement pour tester, parmi tout ce que vous avez entendu, lu, vu, ce qui vous convient le mieux.

Le Club Vosgien tient sa hotline ouverte pour vous aiguiller à ce sujet, tous les vendredis soir de 18h à 19h au 03 89 38 26 01.

À consulter également : un article de débriefing d'après le Tour-Thur 2013 qui pourra apporter un éclairage complémentaire.

Enfin, rien ne vous empêche de vous rapprocher de guides de moyenne montagne spécialisés, tel que Pascal Garny, originaire de la vallée, qui pourront vous aider à vous préparer au mieux.

Au final, l'expérience sera probablement la seule arme en votre faveur dans ce que d'aucuns qualifient de "défi de malades", et pour lequel nous nous sommes néanmoins engagés...

Bon courage, bonne préparation, et à bientôt sur la ligne de départ - et avec un peu de chance, nous serons encore tous en bon état à l'arrivée !


Modalités d'inscription

À compter du 1er avril par internet.

Frais d'inscription obligatoires (membre du CVSA/non-membres) :

- parcours vert : 5€ / 8€

- parcours bleu : 7€ / 10€

- parcours rouge : 10€ / 13€

- parcours noir : 12€ / 15€

À savoir : le parcours noir sera limité en nombre de participants.


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article a été commenté 2 fois

De : Saidani christian, le 14/06/2014 à 12h02min39s |
Bonjour, est il possible de s inscrire sur place le jour du départ D avance merci. Cordiales salutations
De : Elyse, le 16/06/2014 à 13h19min52s | Plaisir du sport en Alsace
Bonjour Christian, Les inscriptions sont a priori closes pour cet événement. Pour vous en assurer, le mieux est de contacter directement le Club Vosgien de Saint Amarin, qui sera à même de vous apporter une réponse. Bien à vous.
Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Communiquez !

Insérer une partie suggestions