L'équipée de la rose : partager le plaisir de la course entre ami(e)s - Evénements | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Evénements du moment
Course à pied
Equipee_rose_2.jpg

L'équipée de la rose : partager le plaisir de la course entre ami(e)s

35km à courir, ça peut paraître long. Et ça l'est effectivement quand on est tout seul. Cependant, une fois répartie entre trois coéquipiers, la distance s'avale sans effort.

C'est sur cette idée simple qu'a été bâtie l'équipée de la rose, dont la 6e édition aura lieu le 22 mars 2014 à Rosheim.

Le principe ? Réunir trois personnes qui doivent participer, à tour de rôle ou ensemble, aux cinq étapes d'une demi-journée conviviale et ludique.

Si vous n'avez jamais couru par équipe, c'est l'occasion de vous tester à ce jeu-là, dans une ambiance sympathique et un cadre ravissant.

(Crédit photos : Photo club Rosheim)

Quatre prérequis - une seule stratégie

Pour participer à l'équipée de la rose, il vous faudra :

- Constituer une équipe de trois coureurs, où chacun doit être en mesure de couvrir entre 15 et 20km au total.

- Disposer d'un VTT et de deux casques pour l'épreuve en bike & run.

- S'inscrire vite, car les places s'arrachent comme des petits pains, et les inscriptions sont limitées à 120 équipes (43 équipes sont déjà inscrites au 10/01).

- Avoir envie de courir, quelle qu'en soit la finalité.

Ensuite, il sera nécessaire de répartir les tâches tout en poursuivant un objectif commun.

"Courir en équipe demande un peu de tactique. On doit se demander : qui fait quelle étape ? À quelle allure ? Puis on ajuste en cours d'épreuve, on scrute les résultats de l'équipe directement concurrente, bref, on joue un peu", affirme Robert Reichenbach, organisateur de la manifestation au Rosheim running. "Le fait de courir en équipe crée de la motivation supplémentaire car chacun veut assurer le classement de son équipe."

À ce titre, l'état d'esprit qui domine est celui de la convivialité, mais aussi de la solidarité : "on aide l'équipier en difficulté et parfois même les autres équipes. À l'arrivée, le ravitaillement devient un lieu d'échange, on commente et l'espace prend un air d'open-bar !"

Une course pour tous

La course se veut ouverte au plus grand nombre, d'où des parcours accessibles, et des horaires laissant une bonne marge entre chaque départ d'étape.

"Ceux qui réalisent une performance de 1h sur 10km sont tout à fait à leur place", précise Robert. "Bien sûr, les meilleurs régionaux en course à pied et triathlon rivalisent chaque année pour les premières places. Mais derrière la dizaine d'équipes pro, il y a tous les amateurs qui constituent la majeure partie des pelotons."

À l'intérieur de chaque équipe, les objectifs personnels peuvent être différents : "Quelques coureurs participent à l'équipée de la rose en préparation du marathon de Paris, d'autres sont là dans un esprit plus détendu, entre amis. La notion de challenge reste présente, mais on vient avant tout pour faire une course sympa", précise Robert.

Au final, "tous les coureurs apprécient le concept et le côté ludique, on s'affranchit du chrono et on se fait une belle séance sportive entre copines et potes." Et c'est bien ça le plus important.

Un cadre varié

Le charme des parcours réside dans un terrain varié, à dominante nature - vignobles et vergers. 

"Pour ceux qui prennent le temps de regarder, il y a des points de vue sur la plaine et le Mont Sainte Odile. Et comme ce n'est jamais plat, ce n'est jamais lassant. Le final - la cinquième étape - vous fait passer dans la partie historique de la cité romane, en mode semi-nocturne, avec une animation son et lumières dans une ruelle située un kilomètre avant l'arrivée finale, histoire de booster les équipes fatiguées."

"Les arrivées représentent souvent un moment fort, surtout la dernière étape, où les enfants porteurs de flambeaux accompagnent les coureurs. On voit souvent des équipes déjà arrivées venir chercher les derniers et les accompagner jusqu'à la ligne d'arrivée - une belle image du sport !"

De tous les points de vue, le concept est largement apprécié : équipes d’entreprises, de clubs, familiales ou encore de copines ou de potes. "Nous voyons souvent revenir les mêmes équipes chaque année." Preuve que l'épreuve séduit.

Les étapes

Les cinq étapes se feront avec cinq départs en peloton aux horaires et sur les distances suivants :

- 14h45 : run de 6,20km (1 équipier)

- 15h35 : bike & run de 11,70km (2 équipiers)

- 16h50 : run de 7km (2 équipiers)

- 17h55 : run de 5,90km (1 équipier)

- 18h50 : run semi-nocturne de 4,20km avec les 3 équipiers réunis.

Une fiche synthétique donne tous les détails pratiques ainsi que les recommandations et conseils techniques des organisateurs pour bien vous préparer. N'hésitez pas à la consulter.

Robert résume ainsi les points forts de chaque étape :

"- étape 1 : tout pour les yeux avec vue sur la cathédrale de Strasbourg ;

- étape 2 : un parcours nature très varié où l'on joue entre course à pied et VTT ;

- étape 3 : un parcours presque montagnard avec vue à 360° ;

- étape 4 : Rosheim vue d'en haut et découverte de sentiers méconnus ;

- étape 5 : l'étape finale vignoble, vieille ville et animations. Cette dernière étape, semi-nocturne, est toujours magique avec l’animation son et lumières et une arrivée accompagnée par les enfants de l’association."

Modalités pratiques

Un total de 35km à parcourir, pour un dénivelé cumulé de 412m.

Tarifs :

- jusqu'au 2 mars : 48€ par équipe (16€ par équipier)

- jusqu'au 20 mars : 60€ (20€ par équipier)

Lieu : devant le gymnase intercommunal de Rosheim, rue du Neuland.

Chaque équipe dispose d'un emplacement réservé à l'intérieur du gymnase.

L'accès aux douches est permanent.

Et pour ceux qui viennent simplement accompagner et encourager les sportifs, un stand buvette, petite restauration est ouvert à partir de 15h.

Le bulletin d'inscription papier est à télécharger ici.


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Communiquez !

Insérer une partie suggestions