Participer à des sorties running filles ou trail - sans prétention et ouvertes à tous les niveaux - Tendances | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Evolution de la pratique
Course à pied
Sorties_run_accueil.jpg

Participer à des sorties running filles ou trail - sans prétention et ouvertes à tous les niveaux

Que diriez-vous de partager votre envie de courir avec d'autres ?

Conviviales et très tendance sur les réseaux, les sorties running sont de plus en plus proposées par les enseignes du sport outdoor en Alsace. Le principe étant qu'à plusieurs, on fait des choses que seul, on n'oserait peut-être pas tenter. On échange. On se motive. On progresse au travers d'expériences enrichissantes.

Ouvert aux débutants comme aux plus expérimentés, le concept répond, pour Audrey, de Foulées passion à Marlenheim (67), et Manuel, de Rando Running à Illkirch (67), à un objectif personnel : c'est un moyen d'aller à la rencontre de ceux qui partagent la passion de la course à pied, en sortant du contexte professionnel.

Si l'idée vous tente pour enfin vous y mettre, ou si vous souhaitez simplement vous joindre à leur prochaine sortie "footing girly" avec Audrey, ou "trail" pour Manuel : suivez le guide !

 Sorties running en Alsace

Se retrouver en toute convivialité

L'idée de réaliser des "footings girly", pour Audrey, du magasin outdoor Foulées Passion à Marlenheim, est venue suite à la demande d'une copine : "elle m'a demandé de la motiver à aller courir. Deux fois par semaine, on courait ensemble. Si je n'avais pas été là elle ne l'aurait jamais fait, et je me suis dit qu'elle ne devait pas être la seule dans ce cas."

Effectivement, "de nombreuses femmes ont peur d'aller courir seules", a pu remarquer Audrey. "Les footings girly, sorties 100% féminines, les rassurent." Cet accompagnement les aide à franchir le cap des premières fois, où - rappelez-vous mesdames - il faut à la fois se motiver, enfiler sa tenue, ses baskets, ignorer le regard des gens, et y aller sans trop se poser de question.

Pour les sorties trail de Manuel, la question d'une sortie groupée semble aller de soi. D'abord parce que c'est un objectif majeur, pour lui, de créer un moment de rencontre. De plus, les sorties en semaine démarrent à 19h30 et s'effectuent donc de nuit une grande partie de l'année.

Lorsqu'il décide d'ouvrir Rando Running, son magasin spécialisé trail, running, randonnée à Illkirch (67), il propose tout de suite, en parallèle, une sortie trail. "J'ai créé un événement sur Facebook, afin que tous les intéressés puissent se manifester et nous rejoindre". Le concept, "permet de rencontrer des personnes", indique-t-il. "C'est l'occasion de faire découvrir la course de nuit et ses sensations complètement différentes. Ça permet à beaucoup d'oser."

Que ce soit entre filles ou entre traileurs, l'objectif est de passer un bon moment : "aucun niveau n'est requis", confirme Manuel, "il suffit de savoir qu'on va partir sur 10-15km et 300-400m D+ sur maximum 2h". Il en va de même pour Audrey : "mon premier objectif est que les filles trouvent du plaisir à courir. J'ai aussi envie de leur faire partager ma passion pour la course à pied."

Sorties running en Alsace

Environ 5km de course autour de Marlenheim sont proposés chaque mercredi par Audrey de Foulées passion, pour donner aux féminines, qui n'oseraient pas y aller seule, les moyens de venir courir et de partager un moment de sport avec d'autres filles.

Des sportifs sans prétention

Plusieurs profils de filles sont intéressés par les footings girly d'Audrey : "celles qui courent déjà régulièrement, qui viennent là pour être en groupe ou découvrir de nouveaux circuits ; celles qui n'ont jamais couru ou qui couraient il y a longtemps." Toutes trouvent une motivation "grâce à l'effet de groupe". De plus, le format proposé est adapté : "5km environ, c'est une distance qui plaît et qui est accessible à toutes", assure Audrey.

"Ces féminines cherchent avant tout la convivialité. Beaucoup viennent avec des copines. Elles n'ont pas réellement d'objectif, mais sont heureuses lorsqu'elles vont au-delà de leurs propres performances : plus de 5km, plus de 30 minutes, ou tout simplement tenir la durée et la distance sans marcher".

Pour l'instant, la compétition ne les intéresse pas vraiment : "très peu d'entre-elles participent à des courses, même si nous avons fait la Strasbourgeoise cette année. J'aimerais les emmener sur le semi-marathon de Disney en septembre 2016, mais l'objectif est difficile. Un 10km pour commencer serait plus raisonnable".

Pour les sorties trail, Manuel se veut rassurant : "on accueille vraiment M. et Mme Toutlemonde : c'est un apprentissage, une sortie à plusieurs. Il ne faut pas avoir peur de venir car il n'y a pas de niveau requis, et l'allure moyenne est de 5km/h", soit un bon rythme de randonnée. "L'idée est de rester ensemble, d'échanger, de discuter. De ne pas courir seul(e)".

Manuel est ravi de retrouver à chaque sortie des participants "qui sont heureux de venir, de se décharger du stress, et de se retrouver ensuite, par hasard, sur les courses". Ce moment s'inscrit comme celui "d'un partage avant tout. On est déjà monté au Mont Sainte Odile pour un apéro improvisé". D'ailleurs, cela se fait naturellement : "c'est le même état d'esprit que si on allait boire un verre !" s'amuse-t-il.

Sorties running en Alsace

Boire un verre : c'est parfois le cas lors des sorties trail de Manuel, comme ici sur un run dominical au Mont Sainte-Odile, sur un parcours proposé par une des filles du groupe.

Découvrir, apprendre et partager son expérience

Le principe de la sortie en groupe séduit, "puisque les gens reviennent", indique Manuel. Sur les footings girly : "c'est une façon d'être ensemble, de partager de bons moments", confirme Audrey. "Les filles y parlent surtout de chaussures et de cuisine - et non de course à pied".

Lorsque le running revient au centre des discussions, Audrey apporte son éclairage : "j'explique quelle position avoir ou comment respirer". Ou encore : "j'ai donné quelques conseils d'entraînement à deux filles qui ont participé en juin 2015 au semi-marathon du vignoble d'Alsace, et m'avaient interrogée". La professionnelle profite aussi de ces moments d'échange privilégiés pour orienter certains futurs achats : "je leur demande leur avis sur le choix des couleurs pour la prochaine collection par exemple. En parallèle, bien sûr, je conseille certaines pour des chaussures, mais toutes ne sont pas prêtes à investir 130€ pour courir une fois par semaine."

Manuel, quant à lui, répond "aux questions sur le matériel lorsqu'on me les pose, mais jamais je ne vous obligerai à venir acheter chez moi". Ce qui compte pour lui c'est d'apporter son expérience, d'apprendre au travers de celle des autres. L'un des principes est ainsi de faire participer les membres du groupe dans le choix des parcours : "c'est toujours quelqu'un de nouveau qui propose un circuit qu'il connaît. Nous sommes déjà allés jusqu'à Scherwiller par exemple, pour découvrir le terrain de jeu de l'un des participants."

Le lieu de rendez-vous change à chaque fois, il est précisé sur les pages événements de Rando Running. "Il vaut mieux indiquer si l'on vient", prévient Manuel, "c'est important pour être sûr de ne laisser personne seul sur un parking isolé en lisière de forêt - qui plus est à la nuit tombée".

Runner fille ou intéressé(e) par le trail, vous trouverez très certainement ce qui vous convient le mieux dans ces sorties course à pied qui répondent au besoin de partager de nouvelles expériences. Ces occasions soulignent à quel point, dans l'esprit trail, comme dans l'esprit girly, ce qui compte c'est de partager, d'accompagner, d'aider - des notions qui se retrouvent parfaitement dans les formats sympa que proposent Manuel et Audrey.

Sorties running en Alsace

Manuel, entouré par son groupe, sur l'une de ses sorties trail nocturne. Un concept très convivial, dont l'ambition, quel que soit le format, est de permettre aux plus hésitants de franchir le pas, pour accéder à l'univers fantastique de la course à pied.


Les rendez-vous :

Les footings girly d'Audrey, Foulées passion, à Marlenheim :

Les sorties trail Rando Running de Manuel :

  • chaque semaine, soit le mercredi, soit le jeudi (parfois le dimanche)
  • distance : entre 10 et 15km pour 300-400m D+
  • lieu de départ indiqué sur les événements créés sur Facebook
  • lien web : https://www.facebook.com/randorunningstrasbourg/

Deux amoureux de la course à pied

Manuel - gérant de Rando Running, Illkirch (67)

"Originaire du nord, j'ai vadrouillé pas mal du fait de ma carrière dans la distribution."

"Gamin, j'ai  toujours pratiqué beaucoup de sport, de l'athlétisme (javelot, saut en longueur). J'ambitionnais de devenir professeur de sport, mais ma carrière s'est arrêtée en tant que minime-cadet, suite à des problèmes au genou".

Par la suite, de gros ennuis de santé l'empêchent de pratiquer la course à pied pendant 25 ans. "J'ai essayé de m'y remettre, mais ça ne marchait pas".

Puis, "je suis arrivé en Alsace pour le travail, et quand j'ai couru dans le vignoble, c'est là que la vraie reprise a eu lieu". Cette "rééducation", a permis à Manuel de se refaire une santé pendant un an. Afin que des experts puissent éventuellement corriger ses défauts et autres mauvais gestes de course, il intègre le CAP Dinsheim, une association de 75 personnes où évoluent quelques férus d'ultra-trails et d'autres runners de tous âges.

Manuel se classe en milieu de tableau sur les trails d'Alsace et des régions avoisinantes.

  Audrey - gérante de Foulées passion, Marlenheim (67)

"Cela fait 21 ans que je pratique l'athlétisme. J'ai notamment participé aux championnats de France de marche athlétique."

Depuis une dizaine d'années, "je me suis orientée vers les courses sur route (semi-marathon, marathon) et les trails (30km)."

En course à pied, Audrey adore courir dans "des endroits magnifiques (la forêt alsacienne en automne, le trail des roches de Dabo, le marathon Nice-Cannes, ou encore celui de Chicago...). J'aime aussi la compétition, et le dépassement de soi."


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article a été commenté 1 fois

De : peyvel claire, le 10/11/2015 à 20h27min58s |
J'aime votre concept, je viens de haguenau cela m'intéresse de venir découvrir avec vous entre girls. Si jamais d'autre personnes viennent de haguenau nous pourrions covoiturer. Cordialement claire
Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Foulées passion Rando Running

Insérer une partie suggestions