Mettez-vous au Stand up biking ! - Tendances | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Equipement et produits
Multisports
Rungofit_8.jpg

Mettez-vous au Stand up biking !

Courir sans impact, pédaler sans être assis, faire du fitness en parcourant les sentiers... Non, non : on n'essaie pas de vous faire marcher - mais plutôt de vous faire courir sans toucher le sol !

Le moyen ? Un vélo elliptique d'extérieur à roues, qui sollicite les mêmes groupes musculaires que la course à pied - et présente l'avantage de ménager les articulations. Le concept ? Il a pour nom Stand up biking, et permet de réaliser un travail en amplitude, avec une dynamisation du cardio, mais aussi un renforcement musculaire conséquent.

Fabrice, quadra ribeauvillois, a trouvé une réponse tellement parfaite à ses attentes avec le vélo elliptique à roues qu'il a créé sa société, Run GO Fit, pour commercialiser le concept dans le Grand Est de la France. Sa motivation : faire découvrir à tous les amateurs de sport outdoor cet engin aussi surprenant dans l'idée que spectaculaire dans les sensations.

S'il est utilisable partout, sur route, chemins et en forêt, sachez que, pour tout nouvel adepte, le vélo elliptique à roues nécessite un léger moment d'adaptation. Si, comme moi, vous aviez mis un peu de temps à enlever les petites roulettes de votre vélo, il vous faudra plutôt 30 minutes de prise en main que 10. Mais l'essentiel est d'aller chacun à son rythme pour se sentir à l'aise et bouger d'une toute nouvelle façon !

RunGOFit

Fabrice a révolutionné sa façon de bouger avec le Stand up Biking. "Ce nouveau concept revisite le vélo en lui apportant de l'efficacité, de la douceur dans les mouvements, et de l'élégance. Pratiquer de l'elliptique au grand air, en associant course à pied et vélo, sans traumatismes pour les articulations, ça c'est révolutionnaire !" mentionne-t-il sur le site web de sa société : Rungofit.fr

Un nouvel outil d'entraînement outdoor

Permettant d'évoluer en plein air et de s'extirper de la lumière artificielle des salles de fitness, le Stand up biking est un concept né aux Etats-Unis, qui se situe à mi-chemin entre course à pied, vélo et fitness.

Il est clairement destiné à tous ceux qui aiment être dehors pour bouger. Et pourrait se définir comme un outil pour pédaler debout. Ou encore... courir à vélo ? À vrai dire, peu importe : l'usage est différent - les sensations nouvelles.

Créé à l'origine par un triathlète et ancien Marine américain blessé du running, le vélo elliptique à roues est un moyen de solliciter les mêmes groupes musculaires qu'en course à pied - les impacts en moins. "Courir sans impact" est donc logiquement devenue l'accroche de Run GO Fit, la société qu'a créée Fabrice, passionné de sport et de course à pied, pour commercialiser notamment la marque américaine ElliptiGO® en Alsace et dans le Grand Est, depuis Ribeauvillé (68).

L'approche Stand up biking permet en effet un "mouvement elliptique souple, qui préserve chevilles, genoux, hanches, dos", précise Fabrice. L'entraînement elliptique devient naturellement une solution pour "minimiser le risque de blessure, car le corps n'étant pas en contact avec le sol, il n'y a aucun choc, aucune répercussion articulaire". De plus, "l'amplitude des mouvements permet un certain étirement du muscle".

Sur le plan de la dépense physique, le Stand up biking est notamment intéressant parce qu'il sollicite l'ensemble du corps. Il s'inscrit comme alternative ou complément à plusieurs sports. Par rapport à la course à pied, par exemple, le mouvement assure un très bon travail sur le cardio. La notion de "foulée elliptique" ancre d'ailleurs le produit comme outil de substitution au running.

De même, en comparaison avec le vélo classique, l'utilisation d'un vélo elliptique à roues va jusqu'à brûler 33% de calories en plus. Ou encore pour une utilisation fitness : la pratique permet une préparation physique générale - avec un très bon gainage à la clé, étant donné que le corps doit rechercher un nouvel équilibre. Les paysages en plus.

RunGOFit

Pionniers, les américains d'ElliptiGO® ont développé les vélos elliptiques à roues partout dans le monde. Ils proposent ainsi une nouvelle façon de faire du sport en extérieur. Le concept a pour objectif de s'adresser à une grande variété d'utilisateurs, en leur apportant un moyen de bouger et de faire travailler le corps efficacement tout en ménageant les articulations.

S'entraîner différemment

Le Stand up biking convient bien à tous les niveaux de pratique sportive : loisir, déplacement, entraînement, récupération, voire performance à très haut niveau.

Certains champions américains l'utilisent pour "augmenter le volume d'entraînement ; réaliser un travail efficace en peu de temps tout en étant à l'extérieur ; récupérer rapidement de chaque séance..." Les témoignages sont nombreux et mettent tous en avant l'efficacité et l'accessibilité du Stand up biking.

Même sans prétention, l'outil convient bien aux "coureurs, cyclistes, passionnés de sport outdoor, ou fans de fitness" qui cherchent une pratique différente. "C'est un moyen de faire de l'entraînement croisé, qui permet de continuer à dérouler la foulée tout en préservant ses articulations, tendons et autres muscles", insiste Fabrice. C'est bien pour ces raisons que lui-même est tombé sous le charme. Lui qui ne cessait de contracter des petites blessures en courant a eu "envie de trouver une alternative à la course à pied - de reproduire les mêmes mouvements, les mêmes sensations, tout en ayant la possibilité d'aller partout !"

De plus, parce qu'il est nouveau et ludique, le Stand up bike s'adresse à tous les âges. Il touche ceux qui veulent avoir une dépense physique efficace, tout comme les personnes qui cherchent simplement à préserver leur santé. Il s'adresse aussi aux coureurs, cyclistes, sportifs blessés, voire ceux qui pensaient ne plus jamais pouvoir courir ou pédaler. Car si, "pour les sportifs en convalescence, c'est un excellent outil de récupération", pour les autres qui ne peuvent plus courir du tout - et pas seulement temporairement - du fait de trop grosses douleurs articulaires, de prothèse de la hanche ou d'autres soucis de santé qui s'y opposent formellement (et hors contre-indications médicales), le vélo elliptique à roues permet de continuer à partager le plaisir de courir, pédaler avec d'autres. Tout en ayant des sensations musculaires similaires.

À ces avantages s'ajoute le fait que l'on vit la sortie "différemment : on est plus en hauteur. C'est sécurisant parce qu'on voit les voitures de loin aux intersections - c'est un monospace versus un vélo en quelque sorte..." estime Fabrice. Et pourquoi pas une bonne alternative, plus sécurisante, au vélo-taf ?

RunGOFit

Grâce au Stand up biking, Fabrice ne subit plus les petites blessures liées à la course à pied, et revit sa passion du sport : "Après deux semaines d'utilisation intensive d'un vélo elliptique à roues, j'ai rapidement constaté les bienfaits sur le plan physique et psychologique. J'ai pu reprendre un plan d'entraînement avec des sorties longues en distance et partager des sorties avec des runners et cyclistes, sans douleur et avec une récupération très rapide". 

Pour rouler : absolument partout !

Chaque sortie en Stand up bike peut nous amener loin. Sur du plat, "les meilleurs atteignent jusqu'à 40km/h", mentionne Fabrice. Lui-même réalise des sorties allant de 25 à 100km, très fréquemment. "C'est suffisant en termes d'effort".

Les terrains lisses et sans accroc ne sont cependant pas les seuls accessibles. En effet, tout comme Fabrice, on peut accéder partout en Stand up bike, à condition de customiser légèrement l'engin : ainsi, après avoir troqué les pneus standards contre des pneus de VTT, "je vais au Taennchel, au Haut-Koenigsbourg depuis Ribeauvillé, par des sentiers parfois très caillouteux", confirme l'adepte.

C'est bien la preuve que le Stand up Biking se pratique sans aucune limite dès lors qu'on est passionné. Et qu'il permet de retrouver le plaisir de la course de montagne ou du VTT grâce à cette utilisation en passages techniques. Seul bémol : en termes d'entretien, le vélo elliptique à roues demande plus de nettoyage que des simples baskets - mais guère plus d'attention toutefois qu'un VTT.

Si vous avez envie d'en savoir plus, le mieux est d'aller rencontrer Fabrice, qui vous fera tester son joujou et vous communiquera sa passion. Pour le moment, seuls les ElliptiGO® sont commercialisés, depuis début 2016. "Ils représentent actuellement la meilleure solution du marché en termes qualitatifs (foulée, confort, cardio...) et en termes de SAV". Mais Fabrice est un passionné, il ne veut pas forcément se cantonner à une seule marque. Du coup, chez Run GO Fit, "d'autres produits sont à l'essai, avec un mécanisme différent, dont l'objectif est de se rapprocher le plus possible du mouvement du runner".

À suivre, mais en attendant, rien ne vous empêche de réaliser une séance d'essai - avant d'aller vous-même courir sans impact sur tous les terrains alsaciens.

Le Stand up bike permet d'accompagner les traileurs sur tous les sentiers du coin, comme ici au Taennchel. Un concept du "let's run, let's go and have fun !" à venir tester très vite.


En savoir plus

Fabrice, 40 ans, Ribeauvillé, a créé Run GO Fit pour commercialiser les vélos elliptiques à roues en Alsace et dans le Grand Est de la France.

Pour réserver un tour d'essai : rungofit@gmail.com - 07 68 26 17 76

  • Pour le moment, 4 modèles ElliptiGO® disponibles
  • De 8 à 11 vitesses selon le modèle
  • Tarifs : de 1 499 à 3 999 euros

En savoir plus : http://rungofit.fr/

Page Facebook : https://www.facebook.com/Run-GO-Fit-255736861439302

Rejoignez le Team ElliptiGO Alsace pour découvrir une nouvelle façon de faire du sport outdoor en Alsace : https://www.facebook.com/teamelliptigoalsace.

En savoir plus sur l'historique ElliptiGO (en anglais) : http://www.elliptigo.com/about-us/


RunGOFit

Si j'y suis arrivée, croyez-moi, vous y arriverez aussi...


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Rejoignez-nous sur Facebook !

Insérer une partie suggestions