L'esprit ride au Koba Wake Park ! - Tendances | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Equipement et produits
Sports nautiques
KobaWakePark_accueil2.jpg

L'esprit ride au Koba Wake Park !

Température de l'air : 34°. Température de l'eau : 26°. Les conditions idéales pour faire un plongeon, nager - voire, pourquoi pas, surfer sur l'eau d'une gravière ?

La glisse sur l'eau, c'est en effet le concept du Koba Wake Park, un parc de sports nautiques installé au plan d'eau Koba de Wittisheim (67). Avec le wakeboard, qui ressemble à une planche de snowboard, plus large et plus courte, un câble dirigé par le moniteur vous permet d'avancer sur l'eau, à votre rythme, en faisant ou non des vagues, avec ou sans figures acrobatiques. Pour des sensations de glisse beaucoup plus tranquilles, des planches de paddle viennent compléter l'offre du parc.

Ouvert d'avril à fin octobre, le site, sur la période estivale, propose le meilleur moment pour s'initier au wakeboard, cette nouvelle activité forte en décharge d'adrénaline. Alors laissez tomber le bitume et les spots urbains - et, en attendant la neige : venez surfer au Koba Wake Park !

Koba Wake Park

Le wakeboard : un nouveau sport de glisse

À mi-chemin entre snowboard, skate voire surf en pleine mer, "le wakeboard se rapproche des sensations de snowboard mais sur l'eau", explique Tom, moniteur de wakeboard et de voile l'été, et parallèlement coach en ski et snowboard l'hiver, dans les Alpes.

Le principe est simple : "Après une initiation rapide au ponton, on se prépare à partir en tenant un câble qui va propulser le wakeboarder sur l'eau. Au bout de quelques essais, on trouve son équilibre, et alors on prend de la vitesse pour glisser et se faire plaisir sur l'eau". En termes d'aptitudes, cela "demande juste un peu d'équilibre, de savoir nager et d'être à l'aise dans l'eau". Et une fois les balbutiements du démarrage passés, "les sensations viennent rapidement", nous promet le coach.

Facile d'accès, le wakeboard est "un sport ouvert à toute personne, de 7 à 60 ans environ", précise Tom. Le coaching est assuré tout le temps, quel que soit le niveau : "les plus jeunes sont accompagnés. Nous aidons les petits nouveaux à faire leurs armes. Et nous sommes aussi là pour aider les pro de la glisse, et tous ceux qui sont plus à l'aise, à progresser."

Marc, créateur du site en 2013, résume le concept en quelques mots : "le Koba Wake Park, et le wakeboard, proposent un moment de défoulement auquel s'ajoutent de bonnes sensations de ride. C'est comme un snowpark, voire un skatepark, mais sur l'eau, en plein été !" La chute, inévitable lorsqu'on débute, y est donc beaucoup plus rafraîchissante - et moins douloureuse...

Koba Wake Park

"Nous proposons des sessions de 30 minutes, avec une initiation au ponton, puis une immersion directement dans l'eau". Ici, Romain : après la mise en place du gilet la séance peut démarrer pour cet habitué de la discipline.

Seul ou à plusieurs - faire le plein de sensations

Pour Pierre, Fred et Romain qui étaient venus de Strasbourg ce jour-là pour faire une session de wakeboard, l'expérience a été concluante.

Pierre, 30 ans, a déjà fait du snowboard en hiver. Novice en wakeboard, "en venant, je recherchais les mêmes sensations, mais l'été", explique-t-il. "Je me suis régalé ! Je ne pensais pas que la planche formerait un coussin d'eau comme ça. J'ai été bluffé par les sensations de glisse dans l'eau !" Ce plaisir à surfer sur l'eau fait du wakeboard "une activité accessible", selon lui.

Un peu plus expérimenté, Fred, 31 ans, avait déjà fait "un peu de surf". Adepte de la glisse, il était déjà venu au Koba Wake Park, et savait à quoi s'attendre. D'ailleurs, "c'est pour ça que je reviens", admet-il. "C'est un bon moyen de se décharger après le travail !" Sa séance du jour, il l'analyse d'ailleurs comme "bien éprouvante" - avec le sourire.

Romain, 33 ans, est quant à lui adepte de snowboard - et ça se voit tout de suite. "Je viens au Koba Wake Park depuis 3 ans. J'ai même été bénévole l'an passé à la Koba family : je faisais les séances d'initiation au ponton". Ce qu'il appécie ici, c'est de "trouver des coaches qui sont sympas et qui aiguillent bien", pour lui qui a le niveau pour réaliser quelques figures sur les modules.

 Koba Wake Park

Pierre, au bout de quelques tentatives, a vite trouvé son équilibre sur l'eau et s'est surpris à retrouver les sensations de glisse qu'il apprécie en snowboard.

Koba Wake Park

Fred s'essaie au virage, avec aisance.

Koba Wake Park

Romain s'échauffe...

Koba Wake Park

...avant d'attaquer les figures sur les modules.

Des événements pour les riders - mais pas que...

Comme l'indique Marc : "on vient au Koba Wake Park pour passer un moment de sport et de plaisir. On joue avec son équilibre", dans un environnement aquatique. Le concept permet aussi d'accueillir des groupes d'entreprises, qui peuvent privatiser la journée et participer à des petits challenges". Ce qui est motivant, c'est que, comme il s'agit "d'un sport nouveau", tout le monde part de zéro.

La saison de wakeboard s'étendant d'avril à octobre, vous avez encore le temps de prévoir votre escapade. Et comme, "en dehors de la saison estivale, nous prêtons des combinaisons, intégrales et shorty", souligne Tom, la température de l'eau ne sera donc plus une excuse. D'ailleurs, quelle que soit le moment de l'année, le paysage, au loin, des Vosges, avec en point de mire le Haut-Koenigsbourg, pourra constituer un argument supplémentaire à venir rider, surfer sur les flots, même à plus de 1 000km de l'océan.

Et puis, même si vous ne décodez pas le langage de la glisse urbaine - voire si la neige ne tombe jamais sous vos latitudes, aucun souci ! Car pas besoin d'être un addict de la glisse pour venir découvrir le wakeboard, en tant qu'acteur ou en tant que spectateur. Ainsi, pour inciter les demoiselles de tous âges, cette année a vu l'avènement d'une journée dédiée à la découverte du wakeboard 100% réservée aux féminines, le 11 juin 2017 à Wittisheim, sur un événement appelé "Chicks on Tour", organisé par la FFSNW Fédération française de ski nautique et de wakeboard. Pour les amateurs de spectacle, le NL Wake Off Contest a clôturé le NL Contest 2017, festival international des Cultures Urbaines de Strasbourg, proposant notamment des compétitions de skate, roller, BMX, etc.

Si tous ces événements vous intéressent, tenez-vous au courant de l'actualité du parc sur : https://www.facebook.com/kobawakepark/

Et pour réserver (recommandé), ou pour connaître les horaires et toutes les informations utiles sur le Koba Wake Park : https://www.kobawakepark.fr/

Koba Wake Park

Plusieurs modules, au Koba Wake Park, vous permettent de réaliser les figures de votre choix. Dans un décor superbe.

 La vidéo officielle du Koba Wake Park.


En savoir plus sur le wakeboard

http://www.ffsnw.fr/

http://wakeboard.asso.fr/Decouvrir/Sport

En Alsace, vous pouvez aussi pratiquer le wakeboard sur les spots suivants (liste non exhaustive) :

Traction par câble :

Traction par bateau :


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Rejoignez-nous sur Facebook !

Insérer une partie suggestions