Voyage au Ramstein et à l'Ortenbourg (ou Ortenberg) - Randonnées photos | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Randonnnées photos
Randonnée familiale
Ramstein_Ortenbourg_22.jpg

Voyage au Ramstein et à l'Ortenbourg (ou Ortenberg)

Depuis Dieffenthal (67), une promenade de quelques kilomètres vous emmène par le vignoble jusqu'au Ramstein et à l'Ortenbourg.

C'est en suivant un parcours qui alterne entre chemins ensoleillés et sentiers forestiers relativement abrupts que l'on atteint ces deux châteaux, qui surveillent l'entrée des vallées de Sainte-Marie-aux-Mines et de Villé.

Au moment de notre balade, l'atmosphère, en bas, était chargée du chant des vendanges. En haut : les amoncellements de pierres, les enchevêtrements de racines conféraient au silence un caractère mystérieux.

Pour découvrir cette ambiance, profitez d'une belle journée ensoleillée : quelle que soit la saison, laissez simplement le charme agir.


Départ : Dieffenthal (67), parking près de l'église

Distance : 9,4km

Dénivelée positive (cumul) : 341m

Circuit de randonnée Ramstein et Ortenbourg

Lien openrunner vers le parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=5250029


 

Depuis notre point de départ à Dieffenthal, l'Ortenbourg s'érige en point de mire. Dans son voisinage, on aperçoit la silhouette du Haut-Koenigsbourg.

Les premiers kilomètres longent un vignoble généreux. Nous laissant guider au hasard, nous tombons sur une voie "des murailles et des vignes." C'est de circonstance, nous la suivrons un moment.

En fait, c'est cette bâtisse qui, de loin, avait capté notre attention et nous avait détournés d'un chemin balisé. Nous nous abandonnons en conjectures sur son origine, et son utilisation.

Et continuons à contourner, d'en bas, l'Ortenbourg.

Après une longue ligne droite vers le sud, nous rejoignons une route goudronnée et le GR5®. De là, 220m de dénivelée sur 1 500m de distance nous attendent. Zigzaguant en forêt, le chemin monte sans discontinuer jusqu'aux châteaux. Une sorte de chapelle abandonnée - et son banc attenant - permettra de faire une pause en cas de besoin.

À mi-parcours de cette montée bien tonique se présente un premier rassemblement minéral et végétal élégant.

Plus haut, à hauteur du Ramstein, voici un point de vue à ne pas manquer - avec en face : le rocher du coucou et le Frankenbourg.

L'endroit invite à la pause, ou au pique-nique, pour peu qu'il en soit l'heure.

Voici le premier vestige historique : le Ramstein. Les faces nord et est de la tour d'habitation sont encore partiellement conservées. Le château ne s'observera que de loin : une association, les Veilleurs du Ramstein, oeuvre à sa restauration, car la ruine est encore trop dangereuse pour être accessible au public.

À 439m d'altitude, à peine plus loin, nous rejoignons l'Ortenbourg. Le chemin nous fait d'abord circuler autour de la ruine - nous permettant d'en prendre la mesure.

Puis une longue rampe en escalier nous amène, depuis l'ancienne basse-cour, à l'avant-corps, qui protégeait le logis seigneurial.

 À l'intérieur, la structure générale se devine. Le donjon pentagonal du XIIIe siècle impressionne par sa trentaine de mètres de hauteur. 

Avant de repartir, nous observons la plaine un moment et retraçons le chemin parcouru.

Puis nous retrouvons le GR5®, sur quelques kilomètres, avant d'entamer la descente. À un croisement se trouve l'embranchement vers le "circuit des roches". Nous prenons à gauche en montée pour voir de plus près ces gros blocs de pierre.

À cet endroit-ci, tout est en bruyères et épineux ; végétation et rochers semblent se passer le mot pour tracer à nos pieds un chemin merveilleux.

 La descente finale, avant de rejoindre le vignoble, ne manque pas de charme.

L'un des points d'orgue - et point final du parcours : le rocher des Celtes, qui se situe "à quelques dizaines de mètres de la faille géologique qui marque la limite entre le fossé rhénan et le massif des Vosges" indique un panneau d'information.

Vous en apprendrez certainement plus en vous rendant sur les lieux, et aurez même l'occasion de découvrir l'un des 10 jardins médiévaux qui vont de Dieffenthal à Bergheim. Et pour les randonneurs qui voudraient marcher un peu plus, le troisième château de ce relief, le Bernstein, est accessible très facilement en suivant le GR5® (cf. notre reportage du 18 mai "À l'assault du Bernstein !"). Pour le retour, empruntez simplement le vignoble depuis la belle cité médiévale de Dambach-la-Ville. N'hésitez pas à prolonger le séjour... Et bonne balade !


En savoir plus :

Sur le Ramstein et l'Ortenbourg : http://www.chateauxfortsalsace.com/?page_id=1032

Sur les châteaux en Alsace  : http://www.route-chateaux-alsace.com/ 


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Communiquez !

Insérer une partie suggestions