Un, deux - trois lacs auprès des crêtes - Randonnées photos | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Randonnnées photos
Marche sportive
Rando_lacs_23.jpg

Un, deux - trois lacs auprès des crêtes

Evoluer en hauteur sur des chemins dégagés, plonger son regard dans le miroir des lacs, admirer à la fois l'âpreté rocheuse de la montagne et la douceur des chaumes et des pâtures : tels étaient les objectifs de la journée.

Erigés en but de promenade, lac Noir, lac des Truites et lac Blanc forment un circuit varié, tant par les paysages que par le niveau de difficulté. De plus, allant jusqu'à 1 300m d'altitude, l'itinéraire offre des vues à couper le souffle.

Cette randonnée de 16,8km, au départ d'Orbey, aux abords plutôt accessibles, conviendra davantage à des randonneurs au profil confirmé, que ni les pentes raides, ni les passages techniques ne rebutent.

Tout autour, bien d'autres itinéraires sont possibles, à modeler selon les motivations et aptitudes de chacun.


Départ : Orbey Pairis (68)

Distance : 16,8km

Dénivelée positive cumulée : environ 740m

Carte openrunner


Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Nous amorçons la balade sous un ciel azur. Les premiers mètres du départ sont tout à fait champêtres et agréablement printaniers.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Dès la sortie du village, nous évoluons au fil de l'eau - un clapotis formé par l'écoulement du lac Noir, qui se jettera plus loin dans la Weiss.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

 Une montée raide et rapide, faisant passer de 652 à 953m d'altitude, nous permet d'atteindre déjà le premier lac. Encaissé dans un "cirque glaciaire de hautes falaises granitiques" (indique Wikipédia) le lac Noir est également entouré d'une forêt de sapins, au coeur de laquelle nous n'allons pas tarder à pénétrer. 

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

La transition se fait rapidement le long d'un sentier charmant, dont l'entrée se fait devant le panneau, ici à droite, au-dessus du muret. Rapidement, nous laisserons le sentier pour arriver directement sur les chaumes du Haufenwannkopf.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Au sortir de la forêt, à 1 122m d'altitude, le décor qui s'offre aux yeux ne peut laisser personne indifférent. Outre l'éblouissement provoqué par la vue dégagée sous un franc soleil, chaque détail est un ravissement. Dans cet éparpillement naturel de végétation, de rochers, chaque chose semble bien à sa place.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

 Depuis le sentier - qui est un plaisir à fouler : petits rochers, sol moelleux - on aperçoit la neige encore bien présente sur le Hohneck, le Grand Ballon.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

 Le paysage est lumineux : le bleu l'emporte sur toutes les autres couleurs.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Ici un autre point de vue sur les crêtes. Le lac du Forlet se situe juste en contrebas.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Le voici d'ailleurs : lac du Forlet, ou lac des truites, nommez-le selon vos envies.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Sur ses berges, la ferme-auberge du Forlet a élu domicile, et se prépare à accueillir les randonneurs en quête de sensations gustatives locales.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Nous repartons en altitude, sur ce chemin-ci, qui, sur à peine un kilomètre, nous fait gagner près de 200m de hauteur. La neige transformée en eau ruissèle abondamment.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Dans cette montée, à l'abri du vent, le silence est absolu - à tel point que l'on entend le bruissement des ailes des oiseaux : un faucon pèlerin, puis plus tard deux corbeaux qui projettent une minuscule ombre noire dans le ciel azur.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

De plus haut, le lac du Forlet, reflétant le ciel, scintille comme une facette de saphir.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Nous voici au point culminant de notre voyage : le Gazon du Faing à 1 302m d'altitude. Une zone protégée et un lieu de contemplation et de ravissement pour les yeux.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

 Sur 360°, les crêtes vosgiennes offrent une vue sur toute la région, voire au-delà si les conditions météo le permettent. Sur ce sentier, nous voici à cheval entre l'Alsace et la Lorraine.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Le rocher du Taubenklangfelsen témoigne du caractère granitique des falaises juste en dessous.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Le même rocher, vu de profil - avec un reliquat de neige.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

 C'est ici que passe le GR®5, qu'empruntent les randonneurs itinérants sur la Grande Traversée des Vosges.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Sur les chaumes, si on ne gagne pas en altitude, le chemin a tout de même un côté technique, avec des cailloux et des bosses qui ne laissent jamais le pied et les chevilles au repos.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

 Après quelques kilomètres, nous arrivons au-dessus du lac Blanc, sur un ensemble caillouteux dénommé Rocher du Château Hans. De là, le point de vue mérite quelques instants de pause.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Pour accéder en bas, et passer d'un bon 1 250m à environ 1 050m d'altitude au bord du lac, il faut emprunter un sentier très technique, sécurisé par plusieurs mains-courantes. Nous amorçons prudemment la descente, regardant de temps à autre évoluer les escaladeurs qui viennent d'arriver à côté de la Vierge, au sommet du spot d'escalade.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

 Une fois de l'autre côté du lac, la montagne et sa rudesse de pierre est bien derrière nous : nous voici de retour dans les "alpages", sur des chemins plus tranquilles, d'où l'on observe encore les profils vallonnés - et le printemps qui reprend ses droits ici ou là.

Randonnée aux lacs et Gazon du Faing

Alors que s'amorce la fin de la balade, la Tour du Faudé, à Orbey, au centre de la petite colline en premier plan, nous régale d'un magnifique panorama.

Ce circuit des lacs est idéal en toute saison, été comme hiver, pourvu que le beau temps soit de la partie. Mais même sous un ciel gris, la végétation offre toute une palette de couleurs qui n'a de cesse d'émerveiller le promeneur. À vous de le découvrir.


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Communiquez !

Insérer une partie suggestions