Une équipe de parfaits marcheurs nordiques à Ottrott - Portraits | Plaisir du Sport En Alsace
Le webzine outdoor | endurance | extrêmes - pour rêver, vibrer, s'épanouir par le sport en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
- Lauréat du Trophée Numéric' Alsace communication 2017 ! -
Portraits croisés
Marche nordique
MN_Ottrott_1.jpg

Une équipe de parfaits marcheurs nordiques à Ottrott

Christian, Annie, Paul, Bernard sont des marcheurs très tendance. Depuis plusieurs mois, ils ont plongé dans l'univers de la marche nordique - une discipline importée des pays scandinaves et qui prend un essor énorme en Alsace.

Encadrés par des coaches formés spécifiquement aux exigences techniques de ce sport, incluant le maniement des bâtons, ils font partie de la jeune équipe de marche nordique du CSL Neuf-Brisach athlétisme.

Avec autant de plaisir que de rigueur, ils ont pris part récemment à l'épreuve de marche nordique d'Ottrott, sur un superbe circuit de 8,5km, qui a réuni en tout 119 participants. Là comme ailleurs, un même constat : la discipline séduit. Comment et pourquoi ? Nos quatre athlètes nous disent tous, en revenant sur leur récente mais néanmoins passionnante expérience.

 

Bernard, devant à gauche, avec à ses côtés Christian et Paul (de gauche à droite), ainsi que plusieurs autres membres du CSL Neuf-Brisach athlétisme, à l'arrivée de l'épreuve de Marche nordique d'Ottrott.

Le démarrage de tout un club en MN (marche nordique)

La marche nordique est un phénomène très en vogue. Cette discipline qui, grâce à une technique spécifique et à des bâtons, permet d'avancer à une allure rapide et de réaliser un travail complet et complémentaire, attire de nombreux profils de sportifs.

Dans le petit groupe qui nous intéresse, c'est Christian, président de la section athlétisme du CSL Neuf-Brisach, qui s'est, par un concours de circonstances, penché sur le sujet en premier : "alors que je participais à une formation ABC (pré-requis pour tout stage d'entraîneur), dispensée par la FFA, j'ai été surpris par le nombre de participants souhaitant encadrer la marche nordique".

Réalisant l'engouement et la demande pour cette activité, Christian est rapidement convaincu du potentiel de la MN et du développement possible au sein du club. Ne trouvant pas de candidat pour encadrer la pratique, il décide de suivre lui-même "la formation d'entraîneur premier degré" : la section marche nordique ouvre en décembre 2014, "avec un créneau le samedi matin à 9h, à Neuf-Brisach."

Cette nouvelle activité tombait à point nommé pour Annie, qui cherchait justement quelque chose "en plein air et en groupe." Bernard suit également le mouvement, au début, "un peu par défaut", confie-t-il, car "ne pouvant plus courir du fait d'usures liées à une pratique de 25 ans de course à pied, je cherchais un ersatz". Bonne pioche, puisque la marche nordique lui permet de retrouver rapidement "une bonne condition physique grâce à l'enchaînement de séances d'entraînement d'environ 2h - soit de 7 à 9km - une fois par semaine, prodiguées par un encadrement très compétent."

Paul, quant à lui, a "découvert la marche nordique sur internet". Au début, il pratique la discipline seul, "puis au club de Wettolsheim pendant 4 ans." Amené dans son travail "à faire de la formation, je me suis tourné tout naturellement vers la formation en MN où j'ai beaucoup appris, beaucoup progressé." Il y a un an, il rejoint le CSL en tant qu'entraîneur. 

Marche nordique d'Ottrott

Paul, à gauche, sur le démarrage de l'épreuve d'Ottrott, dossard numéro 40.

Rigueur et convivialité de la marche nordique

La marche nordique séduit par ses nombreux atours : "c'est une discipline plus complète que la course à pied, la plupart des muscles étant sollicités", indique ainsi Bernard. "C'est un sport qui fait travailler toute la chaîne musculaire", renchérit Paul, "à la condition que le mouvement soit bien exécuté", souligne-t-il.

Car "c'est avant tout une autre façon de marcher, tout en souplesse, tout en relâché" estime-t-il encore. "Dans les entraînements, je travaille beaucoup sur l'échauffement, les étirements - que beaucoup sacrifient à tort - mais aussi sur le renforcement musculaire." D'où une similitude avec d'autres sports, qui plaît à Annie, de même que l'action de cet effort "sur la musculature complète, et pour le cardio."

Christian confirme que "chacun peut trouver son intérêt dans cette discipline, qui peut être pratiquée soit en activité principale, soit en activité complémentaire". Personnellement, lui ne se voyait pas pratiquer la MN de manière régulière : "je suis encore coureur et j'aime fouler les pistes et les terrains en montagne". Or, en devenant coach : "non seulement j'ai pris goût à une pratique régulière, mais la structure d'une séance correspond parfaitement à ce que je cherchais et souhaitais instaurer pour le club."

Pour le CSL Neuf-Brisach athlétisme, l'intérêt est double, car "la marche nordique allie rigueur sportive et convivialité, deux thèmes qui correspondent parfaitement à l'état d'esprit du club", admet Christian. De plus, à défaut d'avoir les équipements ou les moyens de proposer d'autres disciplines d'athlétisme, "la MN constitue un parfait complément à l'activité principale du club : la course à pied". Et permet au CSL de se démarquer, "là où d'autres clubs ont probablement plus de lanceurs, sauteurs ou encore sprinteurs ou hurdleurs".

 

   Véritable discipline de l'athlétisme, "la MN est encadrée, complète et parfaitement structurée", explique Christian. "Dans mon club, il règne un état d'esprit sain, où chacun trouve sa place. La marche nordique a apporté une belle surprise, puisque beaucoup de marcheurs se sont mis à la course loisir. Pour l'harmonie et l'équilibre du groupe, c'est parfait - il n'y a ainsi aucun fossé entre le groupe MN et celui des coureurs."

Marcheurs et compétiteurs

Comme ailleurs, la compétition en marche nordique constitue un moment privilégié de partage, où il règne "une ambiance chaleureuse, qui s'exprime par l'échauffement en musique, ou au travers de nouvelles rencontres", confirme Christian. Visant la qualité plutôt que la quantité, "notre choix de participer à une compétition se base avant tout sur la recommandation de l'un ou l'autre membre du club", poursuit-il. Paul, qui a en charge l'organisation des sorties, veille d'ailleurs à rester dans un juste équilibre : "j'essaie de bâtir un calendrier, afin de rythmer la saison et de fixer des objectifs."

Ainsi, à Ottrott, les membres du CSL Neuf-Brisach ont réalisé leur quatrième sortie en groupe de l'année, "après Ihringen en mars, Ungersheim en mai et Wettolsheim en juin 2015", détaille Bernard. "Nous avons trouvé intéressant de faire une sortie en groupe pour changer de l'entraînement. D'autant que c'est une très belle épreuve, très bien organisée, avec un beau parcours dans les vignes non loin du Mont Sainte-Odile". Et ce même si, pour Annie, "à la fin, quand les parcours se croisaient avec les coureurs : il y avait trop de monde."

Dans "ce cadre remarquable, alliant tant chemins à travers vignes que sentiers forestiers", Christian apprécie quant à lui d'évoluer pour une fois ailleurs qu'en plaine. Grâce à ce détail, "Ottrott restera à notre calendrier au même titre que l'épreuve du Schluchsee."

Seul bémol, lié probablement à la relative jeunesse de cette pratique en compétition : "le manque de discipline de certains participants. Tous ne maîtrisent pas la technique de la marche, ou le maniement des bâtons". Or la marche nordique est très encadrée, comme l'explique la FFA sur la page dédiée. "Certains abusent, du fait de l'absence de juges sur ces compétitions : ils privilégient le classement au détriment d'une technique pas toujours très réglementaire. C'est un peu dommage et démotivant pour celles et ceux qui s'appliquent assidument dans la discipline."

En attendant que les bonnes pratiques soient adoptées et reconnues par tous, il y a de quoi féliciter cette belle et grande équipe pour son attitude exemplaire et ses bons résultats. Car avec une allure oscillant entre 8,53km/h pour Christian, qui termine 10e du classement général et premier du club, et 6,03km/h pour la 12e du CSL, et 94e au global, ces marcheurs nordiques montrent bien qu'on est face à une discipline bien à part. Et forcément : cela fait une raison de plus pour tous ceux qui pratiquent la marche nordique de se sentir fiers d'appartenir à cette nouvelle tribu sportive.

Parmi les projets de Paul : "emmener le club sur le Marche nordique Tour, pour y participer par équipe." Ce serait une façon d'apprécier "la compétition et la pratique à un autre niveau", confirme Christian, même si, pour le moment, "rien n'est décidé."


Au total, 6 hommes et 6 femmes du CSL Neuf-Brisach athlétisme se répartissent de la 10e à la 94e place à Ottrott - sur 119 finishers. Dont :

Christian, cadre commercial, Wolfgantzen, 45 ans.

Il termine 10e de l'épreuve d'Ottrott, au rythme soutenu de 8,53km/h. Footballeur jusqu'à 30 ans, coureur depuis ses 16 ans, il est désormais également marcheur nordique.

Paul, fonctionnaire, Herrlisheim-près-Colmar, 60 ans.

Il termine quant à lui 17e en 1h04, affichant un beau 7,95km/h d'allure moyenne. Lui qui se définit comme n'ayant jamais été un grand sportif, a cependant "toujours été actif, avec la pratique du vélo notamment. J'ai pratiqué un peu le jogging, mais suite à une hernie discale, j'ai dû arrêter... De courir," précise-t-il, "pas d'être actif." Son meilleur souvenir : "la grimpée de deux fois 2 000m dans la même journée dans les Dolomites".

Bernard, gérant de société, Wettolsheim, 58 ans.

Il termine 21e de l'épreuve, en 1h05, à un rythme moyen de 7,8km/h. Après 25 ans de course à pied, il ne peut plus courir : la marche nordique constitue pour lui l'ersatz idéal.

Annie, affrêteur transport, Algolsheim, 47 ans.

Elle termine 79e de l'épreuve, au rythme de 6,35km/h. Ancienne basketteuse, Annie pratique aussi athlétisme et vélo.


En savoir plus sur la pratique de la marche nordique :

- Au CSL Neuf-Brisach athlétisme : http://csl-neuf-brisach-athletisme.fr/Marche_nordique.php.

Les entraînements ont lieu le samedi matin à 9h et le jeudi soir à 18h30.

- Tout savoir sur la marche nordique : http://www.athle.fr/asp.net/main.html/html.aspx?htmlid=3121

- La bonne technique en marche nordique : http://www.athle.fr/asp.net/main.html/html.aspx?htmlid=3123

- Le règlement du Marche nordique Tour 2015/2016 précise les obligations : http://www.athle.fr/asp.net/main.html/html.aspx?htmlid=4942.

En compétition, fente glissée, pas glissé, abaissement du centre de gravité sont notamment interdits.

- La marche nordique d'Ottrott : http://www.cdcottrott.org/index.php/fr/courses/marche-nordique

 


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article a été commenté 1 fois

De : Guntz Guillaume, le 02/03/2016 à 11h10min17s | Adresse :EPSOLOR M.A.S. 57790 LORQUIN
Bonjour,je m'appelle Guillaume Guntz.J'ai eu un accident de voiture en 2006 Après avoir été en fauteuil roulant ,puis en déambulateur ,puis accompagné d'une canne ,je marche maintenant tout seul.La course m'est proscrite car j'ai des broches aux chevilles (impact douloureux) Mon potentiel actuel à la marche est de 15-20 km.Je serais interessé par la marche nordique .Pouvez vous vous me contacter par voie postale ou via ma boite mail ou par portable ( 0641962469)? Merci Je suis dans une structure sociale (EPSOLOR-M.A.S. 57790 Lorquin)donc je ne sais pas si l'activité est viable car je fais déjà du volley assis
Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

..

Insérer une partie suggestions