Les triathlètes passionnés du SCAT lancent un nouvel événement triathlon estival à Wittisheim ! - Evénements | Plaisir du Sport En Alsace
Le webzine outdoor | endurance | extrêmes - pour rêver, vibrer, s'épanouir par le sport en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
- Lauréat du Trophée Numéric' Alsace communication 2017 ! -
Evénements du moment
Triathlon
Triathlon_SCAT_accueil.jpg

Les triathlètes passionnés du SCAT lancent un nouvel événement triathlon estival à Wittisheim !

Le SCAT, Sélestat Centre-Alsace Triathlon, est descendu des collines de Scherwiller pour se rendre dans la plaine et dans l'eau du Ried. Après trois éditions, exit le Bike & Run du Riesling et ses éprouvantes montées et descentes à toute allure : bienvenue au plan d'eau KOBA et aux paysages plats du tout nouveau Triathlon de Wittisheim.

Le dimanche 27 août 2017, un format très accessible XS sera réservé aux non-licenciés et néophytes le matin, tandis qu'une distance S accueillera les triathlètes plus aguerris en contre-la-montre l'après-midi. Entre les deux, deux épreuves jeunes feront la transition.

D'enchaînements il sera fortement question, alors si vous savez nager, rouler, courir - peu importe l'ordre dans lequel vous les jouez habituellement : venez profiter de l'esprit "drejmol besser" et de l'enthousiasme du SCAT sur leur première organisation triathlon !

Photomontage, page d'accueil : crédit photo © Mairie de Wittisheim

Organiser un triathlon pour poursuivre et partager leur passion

C'est après avoir testé leurs compétences en tant qu'organisateurs du Bike & Run du Riesling pendant trois années consécutives que les membres du SCAT, Sélestat Centre-Alsace Triathlon, ont décidé d'aller plus loin en 2017, et de se lancer dans la réalisation de leur premier événement triathlon.

"Le triathlon est l'essence même de notre pratique : la base des sports enchaînés. C'est pour cette raison que nous voulions en organiser un", précise Matthieu Obach, président du SCAT. En se faisant la main sur une épreuve telle que le Bike & Run, un peu moins contraignante, comportant seulement deux disciplines enchaînées, "nous avons éprouvé notre faculté à organiser des manifestations sportives de qualité. Et nous y sommes parvenus."

Dans la foulée, "l'idée a germé rapidement pour le triathlon." Avec ce nouvel objectif, le Bike & Run du Riesling devait être arrêté - cela faisait partie d'une stratégie initiale : "nous étions partis pour réaliser trois éditions du Bike & Run". Après ces trois tours de chauffe, il fallait passer à autre chose et "nous concentrer uniquement sur le format triathlon", afin que soit préservée la disponibilité de l'équipe d'une part et que la qualité de l'organisation soit bien au rendez-vous d'autre part. Comme l'explique Matthieu, "garder les deux épreuves était trop chronophage pour l'équipe de personnes mobilisées pour les organisations. Et nous sommes des pratiquants assidus : il nous fallait quand même un peu de temps libre..."

Aucun regret, puisque, "aujourd'hui, l'offre est assez large en Alsace pour les Bike & Run. C'est moins le cas pour le triathlon, qui reste plus complexe à organiser." Malgré les 182 inscrits en 2016 à Scherwiller sur le format S et les 47 duos de jeunes, le calendrier de Bike & Run 2017 s'est délesté d'une épreuve. L'avantage, c'est que le calendrier triathlon s'étoffe de son côté pour donner désormais au moins un rendez-vous mensuel sur la saison à ses adeptes alsaciens.

Après trois éditions réussies du Bike & Run du Riesling (en photo), les membres du SCAT ont eu envie d'intégrer une ligne de flottaison dans leur événement - ceci donnera naissance au nouveau triathlon de Wittisheim, le 27 août prochain.

Une matinée de découverte en eau tranquille

Pour le SCAT, faire bien étant la base, faire mieux devenait l'objectif à atteindre. En la matière, c'est en termes d'accueil que la démarche acquiert un sens particulier. En effet, de façon très originale, l'épreuve XS, de 400m de natation, 12km de vélo de route et 3km de course à pied sur route, sera ouverte exclusivement aux non-licenciés - les minimes et cadets licenciés étant aussi admis à participer.

Pour le SCAT, il s'agit moins de restreindre l'accès que de permettre un meilleur accueil de ceux qui se sentent moins à l'aise, voire carrément intimidés devant l'image communément diffusée du triathlète. C'est donc pour briser le mythe, et montrer que tous les triathlètes ne sont pas taillés dans le fer, que l'enjeu de la première épreuve du triathlon de Wittisheim est celui de la découverte : "nous souhaitons offrir la possibilité, sur un très petit format, d'essayer cette pratique sportive", souligne Matthieu.

Ainsi, afin de prévenir réduire tout risque de collision et toute peur d'être bousculé(e): "nous proposerons des départs séparés hommes-femmes, pour limiter la crainte des départs parfois trop musclés." Quant à ceux qui ne maîtriseraient pas l'une ou l'autre matière, "la participation en relais sera également possible, toujours pour des équipes constituées de non-licenciés. Les minimes et cadets licenciés pourront également courir le matin, avec un départ séparé également."

La bonne nouvelle, c'est d'ailleurs que cet aspect-là du triathlon de Wittisheim devrait perdurer puisque, étant donnée la configuration du site, "et du fait que nous soyons dans le Ried, nous n'étendrons pas les distances", comme cela peut être le cas sur d'autres épreuves locales, qui visent à grandir. Alors pour vous y mettre vraiment, n'hésitez plus : car il suffit d'avoir "une pratique régulière dans les trois disciplines, de s'exercer à courir un peu juste après avoir fait du vélo, de ne pas stresser et de prendre beaucoup de plaisir pour réussir son premier triathlon", analyse Matthieu.

 Le plan d'eau KOBA de Wittisheim. © Crédit photo : Koba Wake Park.

"Une distance de natation très abordable, un parcours vélo et course à pied plat" : avec de telles composantes, tout sportif régulier, même de niveau moyen, et quelle que soit sa discipline de prédilection, peut envisager de venir participer au format XS du triathlon de Wittisheim. Comme de nombreuses organisations de triathlon, l'événement du SCAT cherche à briser le côté élitiste de la discipline, à rassurer les participants, et à permettre même à ceux qui ne nagent, roulent ou courent pas très vite de s'y mettre.

Là où la bataille fait rage : le contre-la-montre des licenciés

Bien sûr, si l'enchaînement des disciplines est pour vous un jeu d'enfants, si votre objectif c'est le chrono, si le coude-à-coude décuple vos forces plutôt que de les comprimer, alors le SCAT a également pensé à une épreuve pour que vous puissiez venir vous défouler.

Sur un format S de 750m / 20km / 5km, "l'épreuve contre-la-montre sera un superbe mélange de convivialité et de performance. Elle représente l'une des rares opportunités de participer à une compétition de sport individuel, mais à plusieurs." En termes de tracé, le SCAT a prévu "des routes assez rectilignes, majoritairement fermées à la circulation : tout pour faire un bon chrono." De quoi donner un bel élan de motivation, d'autant que "c'est une distance rapide, accessible, qui s'intègre bien dans le cadre d'une préparation pour un objectif sur une distance supérieure. On peut le comparer à un 10km", en course à pied, qui reste au programme des coureurs pour garder l'allure, même dans des objectifs plus importants (marathon, etc.).

Dans le choix de la date, "il n'y a pas d'opposition locale sur les triathlons", dont la zone d'attractivité va de Malterdingen (le 20 août) à Gérardmer (les 2 et 3 septembre). Au contraire, l'épreuve de Wittisheim, à cette date, assure la jonction entre les triathlons alsaciens de juin et juillet, et le dernier de l'année à Gambsheim, même si, comme le précise Matthieu, "le GreenMan Alsace de Gambsheim est une épreuve tout-terrain, un cross-triathlon, et nous sommes sur route". Il considère donc plutôt que "notre triathlon est une bonne occasion de reprendre le triathlon et de faire une bonne séance pour la fin de saison, avant les grandes épreuves de septembre."

Du grand, du long, du très long : en triathlon, "nous sommes dans cette tendance, c'est sûr". Cependant "les épreuves plus longues s'adressent à des triathlètes qui ont un passé important dans ce sport." Elles ne permettraient donc pas de sortir du mythe de l'invincibilité...? Quoi qu'il en soit, pour se différencier autrement que par la distance, le SCAT a préféré jouer la carte de l'originalité, en proposant "le principe d'une séparation entre les courses, la découverte pour les non-licenciés le matin, la quête de la performance par équipe l'après-midi. Une belle journée en prévision", pour faire que tous ces niveaux se mélangent, et brassent (plutôt que crawlent ?) leur savoir-faire, partagent un moment où la finalité est la même : faire du sport enchaîné et en profiter.

 

Quelques membres du SCAT en entraînement en mai dernier en séance aquatique au plan d'eau de Wittisheim. Vous voyez bien qu'ils n'ont rien d'effrayant... Le 27 août prochain, la combinaison ne sera certainement pas obligatoire pour la partie natation. Si l'eau a une température égale ou supérieure à 24°, elle sera interdite.


Modalités pratiques

Date : dimanche 27 août 2017

Lieu : plan d'eau KOBA, Wittisheim (67)

Horaires et formats :

  • 10h15 : départ femmes format XS - 400m / 12km / 3km - réservé aux non-licenciés, en solo ou en relais. Limité à 200 participants (total cumulé) à partir de 2002. Les minimes (2002 et 2003) et cadets licenciés pourront participer à l'épreuve.
  • 10h30 : départ hommes format XS
  • 12h15 : Jeunes 1 (6 - 9 ans) - 50m/1 000m/500m. Limité à 60 participants.
  • 12h45 : Jeunes 2 (10 - 13 ans) - 100m/4km/1 500m. Limité à 60 participants
  • 14h30 : Format S - 750m/20km/5km - par équipes de 3 à 5 en contre-la-montre (départ toutes les 30s) à partir de cadet (2000) - limité à 100 équipes.

Tarifs :

  • Format XS : 20€ jusqu'au 30 juillet / 25€ jusqu'au 23 août (+ pass compétition à 2€)
  • Format XS RELAIS : 12€ par équipier jusqu'au 23 août (+ pass compétition à 2€)
  • Kid 1 et Kids 2 : 6€ jusqu'au 23 août (+ pass compétition à 2€)
  • Format S : 25€ par équipier jusqu'au 30 juillet / 30€ jusqu'au 23 août (+ pass compétition à 5€)

Inscriptions : http://www.sporkrono.fr/index.php/article-triathlon-wittisheim

Plus d'informations :

http://blog.selestat-centre-alsace-triathlon.fr/category/Triathlon-de-Wittisheim

https://www.facebook.com/selestat.triathlon/

 


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Communiquez !

Insérer une partie suggestions