Donnez-moi un S, donnez-moi un M - sur l'ElsassMan 2016 ! - Evénements | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Evénements du moment
Triathlon
ElsassMan_2016_accueil.jpg

Donnez-moi un S, donnez-moi un M - sur l'ElsassMan 2016 !

Êtes-vous plutôt S ou M ? Bien entendu, il n'est pas question ici de la taille de votre T-shirt, mais plutôt de votre capacité à tenir la distance et à enchaîner les épreuves - natation, vélo, course à pied - sur un événement triathlon qui s'étoffe en 2016 : l'ElsassMan.

Organisé le 10 juillet prochain au départ d'Ensisheim, cette seconde édition renouvelle plusieurs ambitions, dont celle de s'adresser au plus grand nombre afin de valoriser le triathlon en Alsace.

Ouvert à tous, même aux enfants, sur un parcours sympa, ombragé et facile au départ du plan d'eau d'Ensisheim, l'ElsassMan vous offre l'occasion de vous rafraîchir le temps d'un triathlon estival. Venez vite tenter l'expérience !

Crédit photos : © Studio Chez Philou - 68

ElsassMan 2016

Le triathlon : un sport qui ne s'adresse pas qu'à l'élite !

Être triathlète, ce n'est pas une question d'âge, ni de sexe, ni de super-performances. C'est juste une question de goût. Et de respect, puisqu'on est tous égaux devant la distance à parcourir - chacun à son rythme.

Au FAST Guebwiller, tout le monde en est convaincu. Et la meilleure façon de l'exprimer, c'est au travers de l'événement triathlon du club, qui va proposer une seconde édition le dimanche 10 juillet prochain. Laurent Blein, co-organisateur de l'ElsassMan 2016 avec Gaëtan Bastin, ainsi qu'une vingtaine de membres qui œuvrent au sein du comité d'organisation - et "sans qui rien ne pourrait se faire" - le confirme : "L'esprit que nous voulons insuffler consiste à faire découvrir le triathlon sans strass ni paillettes, en décalage avec les grosses organisations. Nous souhaitons que cette journée soit un moment de partage et d'échange".

Le but premier étant "que le triathlète reparte heureux, et qu'il ait envie de revenir sur les éditions suivantes", place est faite d'une part aux féminines, qui, pour éviter les bousculades des "gros bras", partiront 5 minutes après les hommes (en même temps que les nageurs des relais). D'autre part, une réflexion orientée débutants est menée pour rassurer tous ceux qui ont peur face aux inconnues liées à l'enchaînement d'épreuves.

Pour aider tous ces petits nouveaux à franchir le pas, "nous avons mis en place sur notre site internet un onglet spécial débutants", indique Laurent. Décrit pas-à-pas avec un grand souci du détail, l'outil doit permettre à chacun "de prendre connaissance du déroulement d'une épreuve, et aussi de répondre aux nombreuses questions". La plus grande appréhension ? "La partie natation. Mais là aussi nous apaisons leur crainte, car il n'est pas nécessaire de savoir nager le crawl, la brasse est suffisante".

Un accueil vraiment à la hauteur, puisqu'ils étaient 60% de non-licenciés sur la première édition de 2015. L'essentiel résidant dans le plaisir éprouvé par les participants : "tous ceux-là, qui ont longuement hésité, nous ont posé des questions et sont finalement venus, ont passé une superbe journée", affirment les organisateurs.

ElsassMan 2015

 Une première édition réussie, avec un format découverte complet un mois avant le jour J (250 individuels et 10 en relais). L'édition 2016 est devant nous : elle s'annonce pleine de promesses.

Un bel événement triathlon au coeur de l'été

Pour tous ceux que l'expérience a comblés en 2015, cette année, en complément de l'épreuve découverte (S, sur 500m de natation, 21km de vélo et 5,4km de course à pied), la formule s'enrichit d'un parcours M : soit 1 500m de natation, 41,8km à vélo, 10,8km en course à pied.

Sur les deux distances, le parcours mérite le détour : "Grâce à la mairie d'Ensisheim, nous avons accès à un site magnifique, sur le plan d'eau d'Ensisheim, la voie cyclable jusqu'à Ungersheim, l'écomusée... Nous bénéficions de plus d'un soutien logistique important", indique Laurent. Sans compter qu'il y a de fortes chances pour que, comme en 2015, "nous puissions profiter d'un temps magnifique !"

Et même si le format M s'adresse à des profils plus endurants, "le parcours sera très roulant, sans difficulté", confirme Laurent. Qui plus est : pour simplifier l'organisation, les boucles sont doublées sur ce format, avec deux tours de vélo et deux boucles de 5,4km de course à pied. Un argument de plus pour ceux qui ont peur de se retrouver à plat très (trop) loin du départ.

Avec le format M, l'autre objectif du FAST Guebwiller est bien sûr de "toucher un autre public : celui des triathlètes, pour la plupart plus expérimentés, afin de satisfaire les envies et les objectifs sportifs du plus grand nombre." Mais quel que soit votre profil, "il suffira juste de s'entraîner régulièrement dans les trois disciplines : natation, vélo, course à pied, et tout se passera bien", rassure l'organisateur.

En tant que novice sur ce format M, la seule particularité sera peut-être la sortie à l'australienne, en natation - un passage au-dessus de l'îlot du plan d'eau, qui, s'il formera un petit obstacle en plus pour les triathlètes, représentera, pour les spectateurs, un moment à ne pas manquer.

ElsassMan 2015

Une épreuve estivale, où avec un bonnet vert pour les hommes ou un bonnet rose pour les filles, le crawl n'est pas la seule nage admise : une belle brasse pourra suffire.

Un format L toujours en ligne de mire

Parce qu'au FAST Guebwiller on ne fait rien à la légère - sinon on reste chez soi* - "à la création de l'ElsassMan, nous avions émis le souhait d'organiser un format L" (soit 1,9km de natation, 90km de vélo, 21km de course à pied).

"La problématique du L est qu'il faut de nombreuses autorisations ainsi qu'un nombre de bénévoles plus conséquent, entre 400 et 500 personnes, contre 150 actuellement". Cette année, "un format M pouvait assez facilement s'intégrer dans le déroulement de la journée sans avoir à augmenter le nombre de bénévoles". L'idée du L n'est donc pas du tout mise au rebut - bien au contraire : l'ajout de ce format M intermédiaire "permettra une progression", et constituera une montée en puissance vers la grande distance que le FAST a déjà conçue et imaginée, et qui s'annonce vraiment superbe (cf. notre article de 2015).

Dans tous les cas, les organisateurs ont vraiment à coeur de continuer "à développer notre expérience et notre compétence afin de pouvoir proposer ce fameux format L dans les meilleures conditions possibles". Jusque dans les moindres détails, "nous apprenons à corriger les petits défauts d'organisation constatés l'année dernière, afin de proposer une très belle journée à tous les participants ; nous mettons tout en place pour sécuriser les parcours, pour la protection des participants mais aussi des spectateurs, afin que tout se déroule le mieux possible".

Et si le calendrier des triathlons s'étoffe grâce à cette épreuve en Alsace, "c'est une excellente chose pour le triathlon" - et pour tous les triathlètes, pour peu que quelques-uns soient en manque d'activité... "L'éternel problème est de trouver une date dans le calendrier, car la saison en Alsace est assez courte. Juin et septembre sont déjà bien remplis. Durant l'été, c'est plus compliqué à organiser, mais nous avons tenté ce pari de proposer l'ElsassMan à cette date, afin d'éviter d'être en concurrence avec d'autres courses".

Quoi qu'il en soit, créer un triathlon, c'est mobiliser les acteurs des disciplines enchaînées dans la région, cela représente donc "une occasion de promouvoir le triathlon haut-rhinois, grâce au soutien de nos partenaires et sponsors, ainsi que la région Alsace". Une volonté que le logo de l'ElsassMan brandit haut et fort.

ElsassMan 2015

 Essayer le triathlon, c'est l'adopter. Et cela vaut sans limite d'âge - le plus important étant d'y trouver un grand moment de plaisir, et pourquoi pas une victoire personnelle ?

* "Go FAST or go home" est l'accroche du FAST Guebwiller

Modalités pratiques

Date : dimanche 10 juillet

Lieu : Ensisheim (68)

Formats :

  • S (découverte) : 500m natation - 21km vélo - 5,4km course à pied
  • M : 1 500m natation - 41,8km vélo - 10,8km course à pied
  • Avenir 1 : 100m natation - 2,2km vélo - 800m course à pied
  • Avenir 2 : 200m natation - 4km vélo - 1,5km course à pied

Horaires :

  • 9h : départ hommes format S
  • 9h05 : départ femmes/relais format S
  • 12h : départ jeunes 8-11 ans
  • 12h30 : départ jeunes 12-15 ans
  • 14h : départ hommes format M
  • 14h05 : départ femmes/relais format M

Tarifs et inscriptions :

  • Distance M individuel : Licencié 42 € / non licencié 42+20 €
  • Distance M en relais : 72€ (pour 3 licenciés) / pour chaque non-licencié rajoutez 2€ pour le pass compétition
  • Découverte individuel distance S : Licencié 22€ / non licencié 22+5€
  • Découverte relais distance S : Licencié 40€ (pour 3 licenciés) / Pour chaque non licencié rajoutez 2 € (pass compétition obligatoire)
  • Avenir 1 : licencié 5€ / non licencié 5+2€
  • Avenir 2 : licencié 5€ / non licencié 5+2€

Plus d'infos :

ElsassMan 2015


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Communiquez !

Insérer une partie suggestions