Brevet de randonneur des Vosges 2014 : une randonnée cycliste somptueuse et ambitieuse - Evénements | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Les défis en Alsace
Cyclisme
BRV_2014_3.jpg

Brevet de randonneur des Vosges 2014 : une randonnée cycliste somptueuse et ambitieuse

Les cyclistes de tous horizons pourront s'en donner à coeur joie les 28 et 29 juin 2014 - week-end au cours duquel le club cyclo de Colmar organise le Brevet de randonneur des Vosges.

Petit, Grand Ballons et Ballon d'Alsace sont en point de mire de ce défi cycliste, en mode sportif pure-player ou encore en version belle découverte à vélo. L'effort sera de mise : car ce seront au minimum 1 370m de dénivelée pour 83km qui vous attendront - et jusqu'à 4 780m pour 223km pour les plus hardis.

L'envie de pédaler vous démange-t-elle exagérément ? Assurez-vous qu'elle soit plus forte que jamais au départ d'Eguisheim, le samedi 28 juin prochain, pour profiter d'un circuit à vous couper - littéralement - le souffle...

 

Un profil loisir ou performance - mais forcément ascendant

Le Brevet de randonneur des Vosges (BRV) est une course cyclo-montagnarde : "tout est dans l'intitulé", indique Gabriel Spenlehauer, président de la commission VTT et cyclo-montagnardes à la FFCT (Fédération française de cyclotourisme), "quel que soit le parcours choisi, il y aura de la montée."

Ainsi, si tout le monde est a priori bienvenu sur ces épreuves, "il faudra au minimum avoir déjà roulé 3 000km cette année, et fait un minimum de dénivelée." Les plus sportifs opteront pour le parcours à la journée, les autres pédaleront plus en douceur, sur deux jours.

Option BRV : un parcours qui monte - et qui remonte (livret complet à télécharger ici).

Sur ces circuits, il n'est pas question de chercher le chrono ou de vouloir faire une place : "même si certains cyclistes viennent dans l'idée de finir en tête, chacun est surtout là dans un esprit de défi face à soi-même. Les gens s'inscrivent en groupe, en couple. Cela permet à chaque membre de participer à son rythme, suivant ses envies, à l'une des quatre courses."

Car comme le rappelle la FFCT : "le cyclotourisme, c'est de la randonnée à vélo accessible à tous. Elle se retrouve au travers d'une multitude de pratiques, et exprime l'envie de faire du vélo en toute liberté, avec le plaisir d'une passion partagée, le temps de prendre son temps, de la découverte, des rencontres..." Et l'idée du club cyclo de Colmar est bien d'offrir, lors de ces deux journées, "de quoi satisfaire tous les cyclos amoureux de la montagne". 

"Bien sûr, si l'on vient avec un groupe de 10, tous chercheront à faire la course quand même entre eux, ils se chronomètreront avec leurs propres outils", estime Gabriel. "Cependant la convivialité et la bonne ambiance restent de mise, c'est la volonté principale de la fédération et les gens se reconnaissent bien dans ces valeurs."

L'arrêt au ravitaillement : une pause pour recharger les batteries et plaisanter avec les autres cyclistes.

Une escapade pour découvrir les Vosges

Le plaisir du jeu est une autre valeur qui se partage. Et cette année, "le parcours du BRV fera jouer aux ballons", s'amuse-t-on à décrire au Club cyclo de Colmar. L'itinéraire du BRV fera ainsi emprunter les trois Ballons : Ballon d'Alsace, Grand Ballon, Petit Ballon. "Avec l'option d'une remontée au Gaschney pour le super BRV (soit 17km et 540m de dénivelée supplémentaires)."

Le spectacle sera de mise, nécessairement, car "l'idée est de monter jusqu'au Grand Ballon, qui est un col mythique dans le massif des Vosges", précise Gabriel. "Nous savons que beaucoup de personnes viennent dans l'idée de découvrir le coin, de profiter des paysages, et au final se faire mal mais pas trop."

L'option "Découverte", plus courte, sera elle aussi très attrayante, avec l'ascension des Petit et Grand Ballons. Quant à la version "Escapade", elle se "contentera" d'aller jusqu'au Petit Ballon - à 1 166 d'altitude tout de même...

"À date, nous avons 350 inscrits dont une majorité qui viennent de loin (Allemagne, Belgique, Suisse, Grande-Bretagne...). D'expérience, nous savons que les locaux ne viendront que s'il fait beau." Coup de chance, "depuis 2006 le beau temps a toujours été de mise", affirme Gabriel. Il semblerait donc impossible qu'il en soit autrement cette année.

Le beau temps, les paysages, l'effort de la montée : des composantes qui sont toujours présentes lors du Brevet de randonneur des Vosges.

En termes de tarif, l'événement est très accessible par rapport notamment aux épreuves chronométrées. "Nous pensons à tous ceux qui font le déplacement de loin, et aux frais que cela engendre pour eux", assure Gabriel.

Quelques conseils avant de prendre le guidon

Avant de partir, armez-vous d'un bon compagnon de route, c'est-à-dire "un bon vélo de course de route, qui, même simple, fera très bien l'affaire", indique Gabriel. "Il faudra également prévoir le matériel nécessaire à une réparation : une trousse sous la selle avec démonte-pneu, chambre à air, dérive-chaîne..."

De plus, quelle que soit votre ambition ce jour-là, il sera prudent de se méfier du temps en plaine : "On observe fréquemment 10° d'écart entre la plaine et les sommets. Il faut s'équiper en conséquence et être prêt à affronter les intempéries, le vent au niveau des cols, anticiper le changement de temps, etc."

La montée la plus difficile sera celle vers le Grand Ballon, nous confie-t-il encore. "Les cyclistes monteront depuis Saint-Amarin, Geishouse et emprunteront une petite voie inédite, pour arriver au col du Haag."

Dernière recommandation : emportez avec vous une bonne dose de courage, de solidarité et de bonne humeur : les défis impliquent de l'empathie vis-à-vis de ceux qui sont dans la difficulté, tout comme ils sont source d'une joie particulière lorsqu'on peut partager l'effort et parvenir ensemble jusqu'au bout. Et cela se vérifie même lorsque ce sont de parfaits inconnus qui font la route avec nous.

La traversée des villages, en petit comité.

Les modalités pratiques

Distances

• Super BRV : 223km, dénivelée 4 780m, sur un ou deux jours

• BRV : 206km, dénivelée 4 240m, sur un ou deux jours

• Option Découverte : 120km, dénivelée 2 470m, le dimanche

• Option Escapade : 83km, dénivelée 1 370m, le dimanche

Le détail des parcours est disponible sur le site du club cyclo de Colmar.

Départs

BRV et super BRV sur deux jours : samedi entre 13 à 14h

BRV et super BRV sur un jour : dimanche entre 4 et 7h

Découverte : dimanche entre 7 et 9h

Escapade : dimanche entre 7 et 9h

Tarifs d'inscription

Non-licencié : 18€

Licencié FFCT : 12€

Conjoint de licencié : 8€

Moins de 18 ans : gratuit

Majoration pour inscription après le 22 juin : 6€

Repas, nuitée et transport des bagages sont proposés en prestations facultatives.

Inscription (bulletin à télécharger)


L'étape vosgienne d'un challenge national ambitieux 

Le Brevet de randonneur des Vosges a lieu tous les ans : les années paires, il est organisé par la club cyclo de Colmar ; en 2015, le Brevet des Vosges Celtiques sera organisé par les deux clubs Vélo Evasion Saverne et Cyclo Club de Wasselonne.

Le BRV fait partie d'un challenge national FFCT soumis à un cahier des charges précis en termes d'organisation, "ce qui en fait une organisation de qualité", affirme Gabriel.

Organisées dans les cinq massifs français entre le 15 juin et le 6 juillet, les cyclo-montagnardes visent à "défier les sommets : il s'agit d'une randonnée sur une distance de 180 à 220km à allure libre, pour une dénivellation comprise entre 3 600 et 4 200m. Adapté aux amateurs de montagnes et de grands espaces, c'est un défi non chronométré à relever sur la route des grands cols dans des paysages prestigieux", précise la FFCT.

Pour les licenciés de la fédération, la participation au BRV permet d'obtenir une validation pour le Brevet des cyclo-montagnards, "un diplôme papier qui s'obtient lorsqu'on a réalisé les 5 épreuves cyclo-montagnardes. Aucun ordre ni délai n'est imposé pour réaliser ce challenge. Cette année, un des participants va faire les 5 cyclo-montagnardes sur la même saison - ce qui est exceptionnel."

Le Brevet de randonneur des Vosges sera la troisième étape du Brevet national, après le Brevet de randonneur des Aravis (74), le Brevet de randonneur du Jura (39) et juste avant le Brevet cyclotouriste des cimes françaises (31) et le Brevet de randonneur Ronde du Cantal (15).

Pour plus d'informations :

- Club cyclo de Colmar : http://www.cyclocolmar.fr/

- Fédération française de cyclotourisme : http://ffct.org/


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article a été commenté 1 fois

De : greiner, le 24/08/2014 à 14h04min38s |
bon dossier que l'on parcours avec intérêt
Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Communiquez !

Insérer une partie suggestions