Le webzine outdoor | endurance | extrêmes - pour rêver, vibrer, s'épanouir par le sport en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
- Lauréat du Trophée Numéric' Alsace communication 2017 ! -
Se nourrir
Multisports
Fermes_auberges_2017_accueil.jpg

Auprès des sommets : la meilleure gastronomie du monde...

Depuis plusieurs décennies, l'un des grands plaisirs - et moment de ressourcement - de la pratique sportive lorsqu'on se hisse auprès des sommets des Vosges alsaciennes, c'est l'arrêt dans une ferme-auberge.

Que ce soit pour savourer un authentique repas marcaire, d'alléchants roïgabrageldi, un délicieux bibelakass ou pour profiter, l'air de rien, d'un tout petit siesskass au goûter - voire d'une tarte à la myrtille, lorsqu'il en reste - il y a toujours une bonne raison de s'asseoir dans le cadre superbe de ces lieux propices à une halte, perchés à proximité des plus beaux points de vue locaux.

La saison 2017 des 43 fermes-auberges de l'association des fermes-auberges du Haut-Rhin en Alsace étant ouverte partout, il est temps de réserver votre place autour d'une bonne tablée. Et de vous laisser surprendre par tout ce que l'été va vous réserver de succulent tout là-haut.

 

43 destinations gastronomiques authentiques vous attendent près des sommets, comme ici la ferme-auberge de Felsach (ou Felzach), près de Fellering (68). © Crédit photo : Christophe Voegele.

Des repas du terroir

L'appétit du sportif, parfois gargantuesque, trouve fort heureusement à se rassasier dans les fermes-auberges qu'il peut être amené à croiser sur son chemin.

Pour régaler les papilles et recharger les corps fatigués par leur voyage, le choix est aussi vaste que bon : repas marcaire, cochonaille, fromages, poule, casse-croûte ou autres spécialités à emporter viendront à bout des faims les plus voraces. Barikass, schiffela, mettwurst... : des noms qu'il conviendra de retenir, même approximativement, peu importe si la prononciation est parfois aléatoire (d'autant que l'orthographe en varie selon les lieux). Pour vous y aider, l'association des fermes-auberges à mis en ligne ce petit lexique bien utile : http://www.fermeaubergealsace.fr/index.php/fr/les-fermes-auberges-haut-rhin/14-petit-dictionnaire-des-specialites-de-nos-fermes-auberges

Cette fabuleuse richesse gastronomique du terroir n'a d'égales que "la qualité des productions locales et la très grande tradition culinaire", souligne l'association des fermes-auberges, dont la volonté est de préserver un héritage séculaire, afin d'offrir un goût unique aux visiteurs. À ce propos, afin de dissocier le bon grain de l'ivraie, l'association s'est dotée dès 1977 d'un règlement intérieur et d'une charte de qualité, visant notamment à "utiliser les produits fermiers et spécialités locales dans l'offre de restauration, et de collaborer avec les producteurs locaux." Un engagement pour maintenir le développement durable de ressources qui ont naturellement, depuis toujours, une portée locale et préservée.

Que l'on soit parti de la plaine ( à pied, à VTT...) sur une longue escapade, ou que l'on profite tout simplement d'un tour des chaumes, comme ici au Petit Ballon, l'effort sera récompensé à sa juste valeur par les petits plats rassasiants et les desserts-maison des fermes-auberges.

Se ressourcer par le cadre exceptionnel

Pour le randonneur, les vues dégagées ou les abords des fermes-auberges sont des objectifs de voyage : propices à la contemplation, au repos bien mérité, ils justifient le fait d'avoir peut-être un peu souffert dans la montée... Arrivé là, le sportif peut s'offrir un moment de dépaysement, se régénérer, au coeur d'une nature foisonnante de trésors pour les yeux.

Pour le Parc naturel des Ballons des Vosges, les alentours des fermes-auberges sont largement estimés parce qu'ils représentent "un espace de tourisme vert et de rencontres, propice à la contemplation autant qu'aux sports de pleine nature". Nombreux sont les parcours de trails qui font découvrir les lieux (Trails des Marcaires, Trails du Pays Welche par exemple), innombrables sont les suggestions de randonnées qui mettent en avant les haltes dans une ferme-auberge. Les acteurs du tourisme local en font désormais des points de départ de promenades (cf. ci-après), afin de mettre en relief l'évidente complicité entre randonnée en pleine nature et plaisir de la bonne chair.

La ferme-auberge du lac du Forlet, proche de Soultzeren (68).

Préserver la vie là-haut

Pour que l'accès à tous ces plaisirs soit possible, l'association des fermes-auberges et le Parc naturel des Ballons des Vosges insistent sur le rôle essentiel que jouent les fermiers-aubergistes. "Ils exercent une action d'utilité publique dans l'entretien des paysages, en matière de protection de l'environnement et de développement local durable. Par le maintien de la présence humaine en montagne, ils dynamisent l'agriculture, le tourisme et l'économie du Massif des Vosges."

Ainsi, lors de votre prochain petit tour là-haut, n'hésitez pas à aller au devant des personnes qui jouent ce rôle capital en venant découvrir les produits, les savoir-faire, le patrimoine. Quel que soit le moment de la journée, il y a toujours un troupeau à regarder paître, des saveurs à déguster, des mains de maître à contempler. Ils vous feront oublier qu'il existe, très loin là en bas, autre chose au monde.

Des paysages à couper le souffle, des animaux qui pâturent librement, dans un espace qui paraît infini. Ici sur un sentier en direction du lac du Forlet.

Des traditions préservées, auxquelles le randonneur prendra plaisir à assister, comme la transhumance printanière, vers le petit Ballon. © Crédit photo : JM Henry.


Pour bien préparer votre prochaine escapade et vous garantir une place à table : suivez le guide !

De nombreux outils de communication et de valorisation des lieux ont été mis en place cette année. Ainsi, depuis mai 2017, vous pouvez vous procurer le guide des fermes-auberges mis à jour, recensant les 43 établissements, au tarif de 9€ (en librairie, dans les fermes-auberges, auprès de l'association des fermes-auberges).

Dans chaque ferme-auberge, un set de table est également disponible, qui dresse la carte de toutes les fermes-auberges - vous suggèrant d'autres horizons à découvrir bientôt - et se plie sous forme de flyer à emporter.

De plus, une opération récente a consisté à réaliser des flyers pour mettre en avant des parcours de randonnée au départ des fermes-auberges. La collection "une ferme - une randonnée" compte désormais 24 flyers pour les fermes-auberges suivantes : Buchwald, Christelgut, Grand Ballon, Hilsen, Kahlenwasen, Schafert, Strohberg, Wassmatt, LochbergGresson, Baerenbach, Bruckenwald, Chalet Pierre, Graine Johé, Kohlschlag, Freundstein, Buissonnets, Entzenbach, Grand Langenberg, Haag, Hahnenbrunnen, Hinteralfeld, Molkenrain et Schnepfenried.

Prochainement, la Glashütte, le Gustiberg, le Pré Bracot, le Rain des chênes et le Thannerhubel seront également dotés de ces documents.

Les 24 fiches proposent des balades de une à quelques heures, et sont à découvrir et télécharger sur le site du Parc naturel des Ballons des Vosges: https://www.parc-ballons-vosges.fr/decouvrir/les-activites-pleine-nature/randonnee-pedestre/itineraires-de-balades/ ainsi que sur le site de l'association des fermes auberges http://www.fermeaubergealsace.fr/index.php/fr/actualites.

L'idéal, c'est donc de réaliser vos sorties randonnées, VTT, voire trail, pourquoi pas, en fonction de la présence d'une ferme-auberge sur votre parcours : inspirez-vous de l'existant pour décliner à votre façon !

Un exemple de flyer, au départ de la ferme-auberge du Baerenbach. Réalisés en collaboration entre l'association des fermes-auberges et le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, ces documents ont pour objectif est de "présenter de courtes balades, n'excédant pas deux heures, sans difficulté, au départ des fermes-auberges. L'itinéraire choisi met en valeur les points de vue, curiosités naturelles et culturelles du secteur."

La carte des fermes-auberges du Haut-Rhin, disponible dans toutes les fermes-auberges sous forme de set de table qui se plie en flyer. Une nouvelle bonne raison pour venir partager un moment savoureux en totale déconnexion.


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Communiquez !

Insérer une partie suggestions