Une balade, ambiance coucher de soleil, au Petit Ballon - Randonnées photos | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Randonnnées photos
Randonnée tous niveaux
Coucher_soleil_PB_7.jpg

Une balade, ambiance coucher de soleil, au Petit Ballon

La saison des balades en mode coucher de soleil bat son plein.

Pour en profiter, il suffit d'une météo clémente, d'une bonne paire de chaussures, et d'un peu de courage pour marcher quelques kilomètres après une rude journée de travail.

Voici quelques clichés pour vous donner envie de prendre l'air, sur une boucle très agréable qui vous mènera de la ferme-auberge du Boelensgrab jusqu'au Petit Ballon.


Départ : Col de Boenlesgrab

Distance totale : 7,2km

Dénivelée positive : 388m

Coucher de soleil au Petit Ballon


 

Lorsque vous entamerez votre parcours, nul doute que Toutou vous suivra : il est maître des lieux et n'hésitera pas à vous emboîter le pas sur le chemin qui relie les deux fermes-auberges - celle du Boelensgrab, qui semble être son repaire, et celle du Strohberg, juste en dessous du Petit Ballon.

Au Strohberg, la vue est ravissante au-dessus de Guebwiller. La sage quiétude des bovins révèle le calme profondément relaxant des lieux.

En termes de chemin, on peut difficilement trouver mieux : partout, le sentier est très agréable - et l'effort de la montée est bel et bien là.

Malgré l'ascension, il sera de circonstance de jeter un oeil à gauche ou à droite, afin de ne pas manquer un point de vue comme celui-ci...

Mais la lumière baisse : serons-nous à l'heure au Petit Ballon ? Oui, le timing est parfait pour notre rendez-vous avec le soleil déclinant.

Nous prenons alors le temps d'observer les quelques nuages qui agrémentent de teintes rosées le ciel au-dessus du Hohneck, dont nous voyons le pic qui se dessine juste en face.

S'offre alors à nous un moment de paix et de contemplation, avec un panorama à 360° sur les Vosges et l'Alsace, à 1 272m d'altitude.

Alors que derrière nous, le troupeau paisse tranquillement, indifférent au spectacle solaire, et nullement dérangé par la présence humaine.

Même si, dans chaque troupeau il y a une brebis égarée, qui cherche visiblement à ne pas vivre comme les autres - et prend la pose ici pour la photo, sous un drôle de nuage...

Trêve de balivernes : voici qu'arrive le moment de tourner le dos à Dame Nature et à cette journée ensoleillée ; nous empruntons alors le chemin du retour, entre chien et loup, dans un cadre 100% verdure.

 Nous quittons le sommet et nous enfonçons à pas feutrés dans la forêt. Malgré la clarté encore bien présente, l'heure du coucher a déjà bien sonné...

 


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

Communiquez !

Insérer une partie suggestions