Sundgau Bike : quel que soit son niveau, se régaler de VTT ! - Evénements | Plaisir du Sport En Alsace
FB Instagram
Rêver, vibrer, s'épanouir par une lecture différente du sport nature et outdoor en Alsace !
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Bandeau accueil
Evénements du moment
Cyclisme
Sundgau_Bike_1.jpg

Sundgau Bike : quel que soit son niveau, se régaler de VTT !

Depuis l'arrivée des beaux jours, tous les VTT trépignent d'impatience et piaffent d'envie de retourner sur les chemins. Si le vôtre dort encore au fond du garage, il est temps de le laisser sortir - et de venir vous déchaîner avec lui sur le prochain Sundgau Bike !

Cet événement, au départ de Bettendorf (68), devenu incontournable pour les adeptes, tiendra sa 16e édition le dimanche 26 avril.

À cette occasion, le cyclo-club Schwalmala de Ruederbach, organisateur de la manifestation, invite tous les amateurs à venir tester l'une de ses cinq randonnées VTT, concoctées sur mesure et ouvertes à tous

Au programme de cette journée : détente et découverte, en mode plus ou moins sportif selon le niveau, dans un voyage inoubliable autour de Ferrette.

 

De la place pour tous les niveaux - et pour découvrir les joies du VTT

"Le Sundgau Bike a tenu sa première édition dès l'introduction du Vélo Tout Terrain dans la région*", indique Germain Jelsch, trésorier et responsable activités au sein du club organisateur, le cyclo-club Schwalmala de Ruederbach (CCSR). Déjà à l'époque, "nous souhaitions faire en sorte de nous adresser au plus grand nombre", pour savourer les joies de la montagne à vélo, et partager avec un maximum de personnes le plaisir de cette nouvelle aventure.

Cette année encore, fidèle à son principe, le Sundgau Bike permettra de découvrir les chemins autour de Ferrette à travers cinq parcours VTT. Prévus pour offrir un niveau croissant de difficulté, les circuits s'échelonneront de 14 à 60km, avec respectivement de 200m à 1 390m de dénivelée positive.

Chacun ira à son rythme, sans aucune pression, car "notre événement est sous l'égide de la FFCT (Fédération Française de Cyclotourisme)", précise Germain, "il n'y a donc pas de chronométrage." De plus, les équipes d'encadrement et d'assistance mécanique sont là pour accompagner tout le monde jusqu'au bout. Du coup, "l'événement se conçoit dès que l'on sait pédaler", à condition d'être accompagné d'un adulte pour les moins de 14 ans, "même si ces petits-là se débrouillent en général plutôt bien sur les petits parcours, de 14 voire 24km", indique l'organisateur.

En tout, "nous sommes préparés pour recevoir 1 200 personnes". Pourtant, comme souvent, "le nombre de participants est très fonction de la météo : nous avons déjà eu 1 350 VTTistes par grand beau temps". Un chiffre qui est descendu au plus bas il y a quelques années : "le temps était exécrable, seuls 350 courageux ont pris le départ." Pour des raisons de sécurité, lorsque le temps se déchaîne, les parcours sont aménagés : "ça fait partie des solutions de repli que nous intégrons forcément dans notre préparation des itinéraires", explique Germain.

* en France en 1983, à La Plagne, source Wikipédia - et "sur la saison 1989-1990", précise le site web du cyclo-club Schwalmala de Ruederbach (CCSR)

Plusieurs centaines de participants viennent régulièrement sur le Sundgau Bike, l'incontournable événement de randonnées VTT de début de saison.

Des parcours inédits, sélectionnés pour vous plaire

L'afflux en masse de VTTistes de tous horizons est lié à la volonté du CCSR de proposer des tracés qui répondent à de nombreuses exigences.

En premier lieu, "les parcours sont totalement nouveaux tous les ans", indique Germain. "C'est un travail très prenant, mais qui contribue à la réputation de l'événement." Ensuite, "nos circuits offrent une grande variété en termes de supports : zones roulantes, zones techniques, sentiers..." Enfin, on vient aussi "pour les paysages."

Pour Germain, cette triple approche reste "capitale pour impressionner les gens", et faire en sorte qu'ils reviennent. Ce qui est d'ailleurs le cas, car les échos sont très positifs : "les participants nous disent apprécier la qualité des parcours, la qualité des traçages".

Pour satisfaire cette année les VTTistes les plus chevronnés, le grand parcours de 60km a pris comme sobriquet "le dur de fer", contraction de "le chemin le plus dur de Ferrette". Germain explique en effet : "il y a trois montagnes autour de Ferrette : le circuit fera passer par les trois sommets." Si la difficulté se situe bien entendu dans les raidillons pour accéder tout en haut, "l'effort sera récompensé par trois points de vue immanquables : personnellement, quand je vais là-haut, je m'arrête systématiquement pour regarder."

Il faut bien le reconnaître, le Sundgau, qui dispose d'une base VTT à proximité des parcours du Sundgau Bike, fait partie de ces terrains de jeu privilégiés du VTTiste. "Partout le long des Vosges, et aux deux extrêmes sud et nord de la région, l'Alsace possède la morphologie de terrain idéale pour la pratique de cette discipline", affirme Germain. Lui-même est "toujours épaté, car je crois bien connaître le secteur, mais il en reste toujours à découvrir !"

C'est d'ailleurs ce besoin de se laisser surprendre et d'aller toujours plus loin dans l'exploration du territoire qui est à l'origine d'un grand projet pour 2019 : "nous fêterons alors les 20 ans de la manifestation, et nous prévoyons un gros événement, sur 2 jours, dans 2 pays, avec 180km de circuit."

 Des parcours sélectionnés avec rigueur, renouvelés tous les ans, où l'objectif est que chacun, petit ou grand, y trouve son compte.

Une démarche respectueuse et originale

En attendant, les organisateurs du Sundgau Bike, qui veulent que leur événement soit une réussite, restent à l'écoute des doléances. "Nous cherchons à intégrer un niveau de difficulté qui soit adapté aux personnes. Sur les dernières éditions, les petits parcours ont parfois été considérés comme trop difficiles, alors que les grands parcours étaient perçus comme trop faciles. Cette année, nous avons cherché à optimiser tout cela, et chacun devrait trouver la distance qui convient à son envie de VTT".

L'idée reste de proposer toujours mieux, car, même lorsque 95% des gens apprécient un itinéraire, Germain est à l'écoute des 5% restants. Ainsi, "sur un sentier qui plaisait beaucoup, j'ai entendu un jour quelqu'un se plaindre : la personne n'était pas à l'aise sur les parties très techniques. Depuis ce jour, nous proposons systématiquement des itinéraires alternatifs, plus roulants, lorsque l'itinéraire normal présente des difficultés particulières. Ainsi, tout le monde peut se faire plaisir !" D'après lui, "nous sommes le seul club à proposer cela dans tout l'est de la France."

Pour aller encore plus loin dans l'approche de la discipline, "nous avons aussi la volonté d'informer, de faire de la prévention - sur un ton décalé : ainsi, des panneaux humoristiques accueilleront cette année les participants sur le thème du port du casque. L'année prochaine, le casque sera obligatoire pour chaque participant, le mot d'ordre sera : pas de casque, pas de VTT."

En termes d'organisation, "notre objectif, c'est que la manifestation ait un impact zéro sur l'environnement". Par exemple : "nous ratissons les feuilles mortes pour matérialiser le chemin plutôt que d'utiliser un marquage ; dans les villages, il n'y a aucune flèche au sol : tous les marquages sont amovibles, ils sont posés pour la manifestation et enlevés aussitôt après..." Quelque part, "ça fait partie de la mentalité VTT - et il semble logique d'intégrer cette démarche de développement durable à notre événement."

Toutes ces initiatives représentent un gage de respect à tous les niveaux. Cela plaît énormément, comme Germain le constate chaque année : "le Sundgau Bike est une manifestation très appréciée. Les gens qui reviennent savent qu'ils peuvent nous faire confiance. Ils sont conscients du travail que représente une telle organisation. Tous ces fidèles attendent le Sundgau Bike, ils sont impatients de découvrir les nouveaux parcours."

D'expérience, Germain sait déjà que les grands routards seront là de bonne heure, dimanche 26 avril, pour enchaîner les 48 ou 60km de circuits. Quant aux familles, elles auront encore le temps d'une grasse matinée avant de se présenter au départ, et profiter, on le souhaite à tous, d'une très belle balade VTT.

"Sur le parcours, il y aura une Montée impossible, qui s'étire sur 30 mètres", indique l'organisation. "Tous ceux qui la réussiront auront droit à une bière gratuite à l'arrivée." (tous les profils de course sont à télécharger sur le site du CCSR)

Modalités pratiques

Date : dimanche 26 avril

Lieu : Bettendorf (68), stade de football

Départs : de 7h à 12h

Distances :

  • Mini : 14km
  • Soft : 24km - 350m D+
  • Fun : 36km - 680m D+
  • Raid : 48km - 1 050m D+
  • Maxi Raid : 60km - 1 390m D+

Tarifs :

  • Adultes licenciés FFCT : 3€
  • Adultes non-licenciés FFCT : 5€
  • - 16 ans : gratuit

Plus d'informations et tous les parcours sont à télécharger sur le site du club : www.cyclo-club-ruederbach.fr


L'auteur,
Elyse Moreigne

Editrice de Plaisir du sport en Alsace, passionnée de langages écrits, nageuse, coureuse et randonneuse, parfois triathlète, engagée pour valoriser la pratique sportive en Alsace en tant que source de bien-être, d'enthousiasme, de dépassement de soi !
.

Cet article n'a pas encore été commenté.

Commentez cet article

Référence de l'article : Erreur

Votre nom :

Votre adresse e-mail (elle ne sera jamais affichée) :

Votre site web :

Votre message :

Important : confirmez votre email* :

..

Insérer une partie suggestions